Santé : le Royaume surveille toutes les entrées et sorties du pays

Le ministre de la Santé Mam Bun Heng a déclaré que le ministère surveillait toutes les sorties et les entrées dans le Royaume afin de détecter et d’isoler rapidement toute personne infectée par la variante Omicron en suivant des procédures strictes pour tous les voyageurs.

Des passagers arrivent à l’aéroport international de Phnom Penh le 16 juin. Heng Chivoan
Des passagers arrivent à l’aéroport international de Phnom Penh le 16 juin. Photo Heng Chivoan

Il a formulé ces remarques lors de la réception de 300 000 doses de vaccins AstraZeneca du gouvernement japonais à l’aéroport international de Phnom Penh le 19 décembre.

« Nous suivons nos procédures opérationnelles standard. Nous effectuons un suivi sanitaire et surveillons les patients et nous nous assurons que les passagers voyageant avec ceux dont le test de dépistage du Covid-19 est positif n’ont pas contracté la maladie et sont en sécurité », a-t-il déclaré.

Le ministre a également appelé la population à continuer à se protéger et les personnes non vaccinées à se faire immuniser le plus rapidement possible.

La porte-parole du ministère de la Santé, S.E. Or Vandine a déclaré que le gouvernement accordait une plus grande attention à la prévention des cas importés et a demandé instamment que toutes les mesures sanitaires soient strictement appliquées par chaque individu à la lumière de la nouvelle variante hautement transmissible.

« Nous avons mis en place des mesures efficaces, mais par expérience, nous constatons qu’Alpha et Delta continuent de circuler chaque fois que les individus n’appliquent pas correctement ces mesures »

« Il est donc absolument nécessaire de renforcer la surveillance et les contrôles des passagers entrant au Cambodge. Nous y travaillons déjà, sinon nous n’aurions pas été en mesure de détecter ces quatre cas Omicron », a-t-elle déclaré.

Selon Mme Vandine, bien qu’Omicron ait montré une capacité accrue à infecter les personnes vaccinées par rapport aux autres variantes, les experts estiment que les vaccins offrent toujours une protection importante. Selon elle, le meilleur moyen est de se faire vacciner et de recevoir une injection de rappel.

Au 14 décembre, le Cambodge avait détecté quatre cas d’Omicron chez trois Cambodgiennes revenant de l’étranger et un Iranien. Tous ont été interceptés par un test rapide à l’aéroport à leur arrivée et leurs échantillons ont été envoyés à l’Institut Pasteur du Cambodge pour des tests RCP.

Mom Kunthear avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône