Santé : Le Premier ministre appelle à une action immédiate contre la menace Omicron

Le Premier ministre Hun Sen a demandé aux autorités à tous les niveaux de prendre des mesures immédiates après la détection de nouveaux cas communautaires d’Omicron.

Le Premier ministre Hun Sen
Le Premier ministre Hun Sen. Photo AKP

Dans un message vocal spécial diffusé hier soir, le Premier ministre a déclaré que 34 nouveaux cas d’Omicron ont été confirmés, dont 24 importés et 10 transmis localement, ce qui porte à 14 le nombre total de cas communautaires dans le Royaume.

Notre tâche immédiate est de renforcer les mesures préventives, c’est-à-dire de continuer à mettre en œuvre les « trois choses à faire et à ne pas faire » », a-t-il déclaré, en ordonnant l’administration des doses de rappel dès que possible, quel que soit le type de vaccin.

S.E. Hun Sen a conseillé aux gouverneurs de province et de district, aux chefs de commune et de village d’encourager la population à recevoir la dose de rappel afin de poursuivre la réouverture du pays malgré la présence d’Omicron. Le Premier ministre a également souligné que l’intervalle recommandé entre la 2e et la 3e dose est d’aux moins quatre mois.

Selon lui, seules quatre millions de personnes environ ont jusqu’à présent reçu la 3e dose ou la dose de rappel, alors qu’il en reste environ 10 millions.

Ce matin, lors de la cérémonie d’inauguration du tronçon routier Battambang-Serey Sophorn dans la province de Battambang, le Premier ministre a déclaré qu’il avait ordonné l’achat de cinq millions de doses supplémentaires de vaccins, même s’il y a déjà 10 millions de doses en stock, afin de « s’assurer que le peuple cambodgien dispose de suffisamment de vaccins contre la pandémie ».

AKP

Mots-clés :

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône