Santé : Le Cambodge en tête de l'indice de reprise COVID-19

Le Cambodge occupe la première place de la dernière édition de l’indice de reprise COVID-19 du Nikkei, alors que l’Asie craint de nouvelles vagues.

Vaccination au Cambodge
Vaccination au Cambodge

Selon Nikkei, le Cambodge s’est hissé à la première place du classement en juin, après s’être maintenu aux deuxième et troisième depuis mars. Le pays n’a enregistré aucun nouveau cas pendant 52 jours jusqu’au 28 juin.

L’indice évalue les pays et les régions en fonction de leur gestion des infections, du déploiement des vaccins et de la mobilité sociale. Plus le classement est élevé, plus un endroit est proche de la guérison, caractérisée par des taux d’infection et de mortalité plus faibles, une meilleure couverture vaccinale et moins de restrictions de mouvement.

Malgré quelques dizaines de nouvelles infections, le Premier ministre Hun Sen met en garde contre une nouvelle épidémie et appelle la population à se faire vacciner et à porter des masques. Le Royaume a abandonné fin avril l’obligation de porter un masque dans les espaces publics extérieurs.

Le Vietnam arrive en deuxième position dans l’indice. Les deux pays d’Asie du Sud-Est sont donc sur la bonne voie pour revenir à la normale. D’autres membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est ont également progressé cette fois-ci. La Thaïlande, qui a supprimé toutes les conditions d’entrée liées au COVID vendredi dernier, a gagné 36 places pour se retrouver au 53e rang. L’Indonésie a obtenu le même classement après avoir gagné 43 places, bien que le président Joko Jokowi Widodo ait prédit que son pays serait confronté à une nouvelle poussée d’infections dans le courant du mois, en raison des nouvelles sous-variantes.

C. Nika - AKP


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône