Santé : Le Cambodge détecte un cas local de la variante Omicron

Un cas local d’Omicron, cette nouvelle variante préoccupante en raison de sa vitesse de transmission, a été confirmé hier par l’Institut Pasteur du Cambodge.

S.E. Dr Or Vandine, secrétaire d’État au ministère de la Santé et présidente de la Commission nationale ad hoc pour la vaccination contre le COVID-19
S.E. Dr Or Vandine, secrétaire d’État au ministère de la Santé et présidente de la Commission nationale ad hoc pour la vaccination contre le COVID-19

Selon le communiqué de presse du ministère de la Santé, le virus a été détecté chez un jeune Cambodgien de 23 ans vivant à Khan Russey Keo, Phnom Penh. Il a été admis au centre de traitement olympique de la capitale où il est actuellement soigné.

Le ministère a saisi l’occasion pour appeler la population à ne surtout pas négliger les règles de sécurité sanitaire, notamment la mesure « Trois choses à faire, trois choses à ne pas faire », et à se faire vacciner pour celles et ceux qui ne l’auraient pas encore fait.

S.E. Dr Or Vandine, secrétaire d’État au ministère de la Santé et présidente de la Commission nationale ad hoc pour la vaccination contre le COVID-19, avait prédit que 2022 serait l’année de la vigilance vis-à-vis du virus et de ses variantes.

La secrétaire d’État à la santé a formulé cette remarque dans un message sur les médias sociaux le 19 décembre 2021, après que le Cambodge eut dépisté deux nouveaux cas de la variante Omicron.

« C’est une année pour apprendre à vivre avec le virus COVID-19, en particulier Omicron et d’autres mutations possibles », avait-elle écrit, appelant la population à se montrer vigilante et à se préparer à toute possibilité de propagation du virus.

Mots-clés :

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône