Santé & COVID -19 : l’OMS encourage les efforts du Cambodge mais…

Félicitations

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a félicité le Cambodge à propos de son classement parmi les meilleures nations de prévention du COVID-19. Toutefois, l'OMS et le gouvernement souhaitent relativiser cette « distinction » en rappelant que la vigilance reste de mise.

Mme Or Vandine, secrétaire d’Etat à la Santé
Mme Or Vandine, secrétaire d’Etat à la Santé

L’OMS a salué et félicité le Cambodge d’être classé parmi les meilleurs pays avec les meilleures prévention et maîtrise des impacts du COVID-19 : « La santé collective repose sur un leadership fort et des actions individuelles. Je félicite le Cambodge de son action décisive dans la gestion du problème lié à la visite diplomatique du 3 novembre dernier, et les dirigeants du gouvernement pour leur modélisation de bonnes pratiques de santé publique », a déclaré le Dr Takeshi Kasai, directeur régional de l’OMS pour le Pacifique occidental sur Twitter, le 20 novembre 2020.

le Dr Li Ailan, représentant de l’OMS au Cambodge
Dr Li Ailan, représentante de l’OMS au Cambodge

Pour sa part, Dr Li Ailan, représentante de l’OMS au Cambodge, a déclaré sur Twiter le 21 novembre 2020 :

« Félicitations au Cambodge pour avoir bien géré l’événement du 3 novembre pour assurer la sécurité du Cambodge ! La détection précoce, la réponse rapide avec des interventions ciblées sont essentielles au succès ! »

Rappelons que le Bureau de Prospective Economique (BPE) du Sénégal a classé le Cambodge à la 3e place parmi les 166 pays étudiés à travers le monde, et au 1er rang en Asie en termes d’efficacité des mesures pour contenir la propagation du COVID-19 et gérer les impacts de la pandémie. Li Ailan a « félicité » la réponse du Cambodge mais a exhorté les responsables de la santé du pays à maintenir leur surveillance et à améliorer les exigences et les systèmes de quarantaine : « L’événement du 3 novembre sert également de rappel que tant que le virus continuera de circuler n’importe où, aucun pays ni personne n’est en sécurité », a déclaré Li, ajoutant : « Nous devons continuer à nous préparer à une transmission communautaire à grande échelle tout en répondant aux cas et événements importés. » Invité à commenter les exemptions accordées aux invités VIP et aux diplomates des mesures de quarantaine à l’arrivée, Li Ailan a déclaré : « L’OMS fournit des directives sur les stratégies de dépistage, et chaque pays adapte ces directives aux besoins, priorités et ressources locaux pour son propre contexte. »

Bémol

Tout en appréciant le classement encourageant du Cambodge parmi les meilleures nations avec les meilleures prévention et maîtrise des impacts du COVID-19, le ministère de la Santé continue, elle aussi d’appeler ses compatriotes à la vigilance. Mme Or Vandine, secrétaire d’Etat à la Santé, a lancé cet appel dans une interview téléphonique avec l’Agence Kampuchéa Presse, expliquant que la menace du COVID-19 dans le monde reste intense.

« C’est une évaluation positive pour le Cambodge qui reflète bien le travail acharné du gouvernement royal pour contenir la propagation du COVID-19 avec succès, et nous devons suivre le rythme », a souligné Mme Or Vandine.

La secrétaire d’Etat à la Santé a rappelé aux Cambodgiens de continuer à appliquer les mesures de sûreté introduites par le gouvernement royal, le ministère de la Santé et l’Organisation mondiale de la santé.

Nouveau cas

Un autre nouveau cas importé de COVID-19 a été signalé ce dimanche matin au Cambodge, le nombre total de cas confirmés est ainsi passé à 306, d’après le communiqué de presse du ministère de la Santé. Le 306e cas est un Cambodgien de 27 ans vivant dans la province de Prey Vèng. Il est arrivé au Cambodge le 26 octobre dernier en provenance du Japon via la Corée du Sud. Il a été testé positif pour le virus lors de son quatrième test. Le patient a été admis au Centre de santé Chak Angrè, à Phnom Penh. Sur le même vol, se trouvaient 39 passagers, dont quatre (tous Cambodgiens) étaient positifs au COVID-19, trois d’entre eux ont été déjà guéris. Les 306 cas enregistrés dans le royaume comprennent 191 Cambodgiens, 45 Français, 18 Chinois, 13 Malaisiens, 9 Indonésiens, 9 Américains, 6 Britanniques, 3 Vietnamiennes, 3 Canadiens, 3 Indiens, 2 Hongrois, 1 Belge, 1 Kazakhstanaise, 1 Polonais et 1 Pakistanais.

Sources : ministère de la Santé & l’Agence Kampuchéa Presse, VOA Khmer

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône