Santé & Cambodge : Autorisation d’urgence accordée pour le traitement anti-Covid du groupe Merck

Le ministère de la Santé a autorisé l’utilisation d’urgence du Molnupiravir, un médicament produit aux États-Unis et récemment développé pour traiter le Covid-19.

Autorisation d’urgence accordée pour le traitement anti-Covid du groupe Merck
Autorisation d’urgence accordée pour le traitement anti-Covid du groupe Merck

Le gouvernement prévoit de dépenser environ 2,5 millions de dollars pour s’assurer que les patients cambodgiens aient accès à ce médicament.

Selon la lettre d’autorisation émise par le ministre de la Santé, S.E. Mam Bun Heng, le 3 novembre, le Molnupiravir produit par le géant pharmaceutique Merck est un médicament administré sous forme de pilule et les essais cliniques menés aux États-Unis ont prouvé qu’il était sans danger et très efficace pour traiter le virus.

« Ce médicament est conditionné à une utilisation d’urgence en raison de la pandémie actuelle et il continuera d’être évalué en tant qu’option thérapeutique pour une autorisation complète à une date ultérieure », déclare le ministre dans sa lettre.

« Le médicament sera distribué en fonction des priorités fixées par le gouvernement, comme indiqué dans les plans nationaux de distribution des médicaments », ajoute-t-il.

Le département cambodgien des médicaments et de l’alimentation (DDF) dirigera l’évaluation du médicament en s’appuyant sur le plan de gestion des risques fourni par Merck et sur les protocoles de traitement établis par l’Organisation mondiale de la santé.

Le centre des médias du DDF signalera et enregistrera tout effet secondaire du médicament et assurera le suivi des patients traités avec ce produit. Il enregistrera également les lieux où le médicament est distribué et les patients qui y sont traités.

S.E. Bun Heng a également demandé à toutes les entités qui utiliseront ce médicament de coopérer entre elles et avec d’autres partenaires afin d’augmenter leur capacité de gestion clinique pour répondre à toute urgence en cas d’effets secondaires graves du médicament.

Selon Merck et la Food and Drug Administration (FDA) américaine, aucun effet secondaire grave n’a été signalé par les patients traités avec le Molnupiravir.

« Citant les données de l’essai clinique du médicament, la FDA a déclaré que ce médicament avait réduit de 50 % l’incidence globale des hospitalisations et des décès chez les patients atteints du Covid-19, par rapport au groupe placebo »

Le Premier ministre Hun Sen a évoqué pour la première fois l’achat de ce médicament le 1er novembre, en déclarant que le Cambodge en avait commandé suffisamment pour traiter 50 000 personnes, pour un coût estimé à 2,5 millions de dollars, soit 50 dollars par personne traitée.

« Auparavant, il coûtait 700 dollars pour une personne, puis le prix est tombé à 50 dollars. À présent, le coût est de 46 dollars, y compris les frais de transport, que nous devons bien sûr également couvrir ».

Le Premier ministre a ajouté :

« Malgré cette bonne nouvelle, je demande à notre peuple de rester prudent. Ne baissez pas votre garde afin que votre vie n’ait pas besoin d’être sauvée par ce médicament »

S.E. Hun Sen a déclaré que ce médicament fabriqué aux États-Unis viendrait s’ajouter à ceux produits en Chine et déjà largement utilisés dans le Royaume. Il a ajouté que le Cambodge ne ferait aucune discrimination à l’égard d’un médicament en fonction de son origine, tant qu’il s’avère efficace pour traiter la maladie.

En mai, le ministre de la Santé cambodgien avait déclaré que les gélules Lianhua Qingwen, qui contiennent une formule basée sur la médecine traditionnelle chinoise, étaient utiles pour traiter certains symptômes respiratoires du Covid-19, tels que la fièvre, les douleurs musculaires, la congestion ou l’écoulement nasal, la toux, les maux de tête et les maux de gorge.

En avril, la Chine a fait don au ministère de la Santé de 88 000 boîtes de Lianhua Qingwen — qui serait composé de 13 herbes naturelles, dont l’éphédra, un ingrédient commun aux médicaments contre le rhume.

Au 3 novembre, le Cambodge enregistrait un total de 118 787 cas de Covid-19, avec 115 111 guérisons et 2 807 décès.

Mom Kunthear avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Mots-clés :

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône