Santé & Actualité : Arrivée à Phnom Penh des premiers vaccins offerts par la Chine

Le premier lot (600 000) de doses de vaccin offert par la Chine est arrivé cet après-midi à l’aéroport international de Phnom Penh.

Arrivée à Phnom Penh des premiers vaccins offerts par la Chine
Arrivée à Phnom Penh des premiers vaccins offerts par la Chine

La cérémonie de réception était présidée par S.E. Hun Sen, Premier ministre du Royaume du Cambodge, et l’ambassadeur de Chine au Cambodge, S.E. Wang Wentian. 300.000 doses du premier lot sont destinées au ministère de la Santé et les autres 300 000 doses au ministère de la Défense nationale. L’ambassadeur Wang Wentian a, le 3 février dernier, déclaré que les efforts conjoints de la Chine et du Cambodge constituaient un modèle de coopération internationale dans la lutte contre la pandémie.

Il a exprimé sa conviction que la vaccination jouerait un rôle positif dans la restauration du développement socio-économique du Cambodge. Mercredi, une équipe de spécialistes chinois a dispensé une formation à 300 membres du personnel médical cambodgien sur l’utilisation du vaccin anti-COVID-19. Le 4 février dernier, le ministère cambodgien de la Santé a délivré une autorisation d’utilisation d’urgence (EUA) pour le vaccin Sinopharm, fabriqué par Beijing Institute of Biological Product Co., Ltd. de la République populaire de Chine, conformément au protocole sur la campagne de vaccination du gouvernement royal. Le ministère a récemment confirmé que Sinopharm ne pouvait être administré qu’aux personnes âgées de 18 à 59 ans.

Source AKP

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône