top of page
Ancre 1

Rubrique Éco : Ouverture du plus grand marché de gros du Cambodge et prévisions de croissance

Ouverture du plus grand marché de gros du Cambodge, prévisions de croissance en légère baisse, vers la construction d'un métro à Phnom Penh, cumul de subventions de l'Union européenne pour la production de bicyclettes, renforcement des relations commerciales avec l'Arabie saoudite, réduction du déficit commercial avec le Vietnam et baisse des recettes fiscales dans votre rubrique économique aujourd'hui.

 

Commerce : Le plus grand marché de gros du Royaume devrait ouvrir fin 2023

Le marché de gros international de l’ASEAN, plutôt connu sous le nom de Deum Kor Thmey - le plus grand marché de gros du Cambodge - devrait ouvrir ses portes d’ici la fin de l’année. À aujourd'hui, 70 % des commerçants ont finalisé leur inscription.

Situé le long du boulevard Win-Win dans la commune de Kork Roka du district de Prek Pnov à Phnom Penh, la construction a démarré en 2022, sur une superficie de plus de 20 hectares
Situé le long du boulevard Win-Win dans la commune de Kork Roka du district de Prek Pnov à Phnom Penh, la construction a démarré en 2022, sur une superficie de plus de 20 hectares

Situé le long du boulevard Win-Win dans la commune de Kork Roka du district de Prek Pnov à Phnom Penh, la construction a démarré en 2022, sur une superficie de plus de 20 hectares. Initiée par l’association chinoise Guangxi Business Development Association (GBDA), la phase initiale de 6 000 étals a déjà été achevée.

Après avoir inspecté le site en compagnie de l’ambassadeur chinois Wang Wentian le 12 octobre, le gouverneur de Phnom Penh, S.E. Khuong Sreng, a déclaré que le marché fonctionnerait comme un centre de vente en gros complet, proposant à la fois des produits locaux et importés, et qu’une gamme variée de marchandises serait disponible :

« Le marché proposera des légumes, des matériaux, des meubles et bien d’autres choses encore. Il accueillera des produits importés des pays voisins et de Chine, et distribuera des produits dans les 24 provinces. L’emplacement est idéal. »

L’ambassadeur chinois a salué le projet d’investissement de gros, soulignant son importance dans le renforcement des relations entre le Cambodge et la Chine.

Il a indiqué que la GBDA transférerait les stands aux propriétaires d’entreprises en décembre, dans le cadre d’un contrat de cinq ans, les deux premières années étant gratuites. D’une capacité de 60 000 tonnes de marchandises, le marché proposera des produits locaux cambodgiens et des produits importés des pays voisins, notamment du Vietnam, de Thaïlandeet de Chine.

Selon le ministère de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche, le Cambodge a exporté plus de 5,5 millions de tonnes de produits agricoles vers les marchés internationaux au cours des neuf premiers mois de 2023, dans 71 pays et territoires, pour des recettes dépassant 3,21 milliards de dollars.

Le volume des exportations comprend plus de 450 000 tonnes de riz usiné, plus de 1,8 million de tonnes de riz paddy et plus de 3,3 millions de tonnes de produits agricoles autres que le riz.

Le dernier rapport sur les statistiques du commerce international des marchandises, publié par le Département général des douanes et des accises, indique qu’au cours de la période de neuf mois, le commerce entre le Cambodge et ses partenaires, à la fois les exportations et les importations, a atteint une valeur totale dépassant 35 milliards de dollars, marquant une baisse de 3,5 % d’une année sur l’autre.

Les exportations du Cambodge vers les marchés internationaux se sont élevées à près de 17 milliards de dollars, soit une baisse de 0,8 %, tandis que les importations ont dépassé 18 milliards (-5,9 %).

 

Le FMI revoit à la baisse les prévisions de croissance pour les pays de l’ASEAN

Le Fonds monétaire international (FMI) a révisé ses prévisions de croissance économique pour les pays de l’ASEAN, dont le Cambodge, en raison de la morosité de l’économie mondiale et régionale, le ralentissement de la Chine exerçant également une influence significative.

Constructions à Phnom Penh. Photo CG
Constructions à Phnom Penh. Photo CG

Selon le dernier rapport du FMI, la croissance économique des pays du bloc devrait atteindre 4,2 % cette année et 4,6 % en 2024.

Cela représente un ajustement à la baisse de 0,4 et 0,3 point de pourcentage pour 2023 et 2024, respectivement, par rapport aux perspectives d’avril dernier.

La croissance économique du Cambodge cette année a été révisée de 5,8 % à 5,6 % par rapport aux prévisions d’avril du FMI, et la prévision précédente de 6,2 % pour 2024 a également été légèrement revue à la baisse, à 6,1 %.

Les projections d’octobre du FMI sont légèrement plus optimistes que celles de la Banque mondiale, qui prévoyait une croissance de l’économie cambodgienne de 5,5 % cette année et de 6,1 % en 2024, selon un rapport du 2 octobre.

Les perspectives positives du FMI sont étayées par les améliorations attendues dans les exportations de marchandises, les efforts de diversification et une augmentation des investissements directs étrangers (IDE), stimulés par la loi sur l’investissement récemment promulguée.

 

Coopération : Cumul de subventions de l'Union européenne autorisé pour la production de bicyclettes

L'Union européenne (UE) vient d'autoriser le Cambodge à utiliser la règle du cumul étendu, permettant l'utilisation de matières premières ou de composants de cycles originaires du Vietnam dans la production de bicyclettes destinées à l'exportation vers l'UE.

Ouvriers travaillant dans une usine de vélos dans la zone économique spéciale de Tai Seng Bavit, Svay Rieng. Photo Ministère du Commerce
Ouvriers travaillant dans une usine de vélos dans la zone économique spéciale de Tai Seng Bavit, Svay Rieng. Photo Ministère du Commerce

Mardi dernier, le ministère du Commerce a publié un avis à l’intention des fabricants et des exportateurs de bicyclettes, annonçant l’acceptation par l’UE de cette règle en réponse à la demande du Cambodge.

Cette décision, EU 2023/1810, datée du 19 septembre, s’aligne sur le système de préférences généralisées (SPG) de l’UE.

En outre, le ministère conseille aux fabricants et exportateurs de bicyclettes de demander des permis pour leurs importations semestrielles de matières premières ou de composants en provenance du Vietnam. Ils doivent également fournir des rapports trimestriels sur leur utilisation, ce qui permettra au ministère de fournir les informations nécessaires à l’UE.

Le 18 octobre, Penn Sovicheat, porte-parole du ministère, a souligné que cette licence améliorerait l’efficacité du marché cambodgien des exportations de bicyclettes, en particulier vers des destinations essentielles telles que les États-Unis, l’Allemagne, la Belgique, le Royaume-Uni et les Pays-Bas, là où le Cambodge a une présence bien établie.

Les statistiques du ministère révèlent que les recettes du Cambodge provenant des exportations de bicyclettes au cours des neuf premiers mois de cette année ont dépassé 424 millions de dollars, soit une réduction de 42 % par rapport à la même période en 2022, lorsque les exportations avaient atteint plus de 742 millions de dollars.

 

Transports : Vers la construction d'un métro pour relier l'aéroport de Phnom Penh

Le Conseil pour le développement du Cambodge (CDC) vient de révéler les projets de l’entreprise chinoise Guangzhou Metro Group visant à relier la ville au nouvel aéroport international actuellement en construction.

Métro à Guangzhou. Photo fournie
Métro à Guangzhou. Photo fournie

Lors d’une réunion samedi avec le vice-président du CDC, S.E. Sun Chanthol, qui conduisait une délégation de représentants du gouvernement, le président de Guangzhou Metro Group, Jianlong Ding, a exprimé son optimisme quant à cette initiative.

Les références de l’entreprise concernant le système de métro, depuis son développement jusqu’à son lancement et ses progrès, ont été présentées. Son portefeuille s’enorgueillit du métro ultramoderne de Guangzhou, qui circule à 160 km/h et dont les rails et les stations sont équipés d’un système numérique de surveillance et de gestion.

« Le succès du développement du chemin de fer urbain dans son ensemble dépend de la collaboration de toutes les parties prenantes au cours de la phase de préparation », a déclaré M. Jianlong.

Le système de métro (MRT) relierait Phnom Penh à l’aéroport international Takhmao Techo, dont le lancement est prévu pour 2025.

Chanthol a proposé que l’entreprise réalise une étude de faisabilité en vue d’investir dans la construction de systèmes de métro dans des villes stratégiques du Royaume. Il a également invité Jianlong à se rendre au Cambodge et exprimé l’engagement du gouvernement en faveur de l'extension des chemins de fer dans le pays.

 

Commerce international : Renforcement des relations commerciales entre le Cambodge et l'Arabie saoudite

Le Premier ministre Hun Manet s'entretient avec le prince héritier et Premier ministre saoudien Mohammed bin Salman à Riyad, la capitale de l'Arabie saoudite, le 20 octobre. Photo ministère saoudien des Affaires étrangères
Le Premier ministre Hun Manet s'entretient avec le prince héritier et Premier ministre saoudien Mohammed bin Salman à Riyad, la capitale de l'Arabie saoudite, le 20 octobre. Photo ministère saoudien des Affaires étrangères

Le Cambodge et l’Arabie saoudite ont réaffirmé leur engagement à renforcer le commerce bilatéral, l’investissement et la collaboration énergétique. Un rapprochement stratégique dans la mesure où le Cambodge cherche à attirer les capitaux de ce pays exportateur de pétrole.

Le Premier ministre Hun Manet et le prince Mohammed bin Salman, prince héritier et Premier ministre de l’Arabie saoudite, ont promis de respecter leur engagement en marge du sommet inaugural de l’ASEAN et du Conseil de coopération du Golfe (CCG) dans la capitale saoudienne de Riyad le 20 octobre.

Selon le communiqué de presse du ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale, M. Manet a présenté les possibilités de renforcement des liens bilatéraux, en mettant l’accent sur des domaines clés tels que le commerce, l’investissement et l’énergie.

« M. Manet a exprimé sa satisfaction quant aux progrès des relations bilatérales entre le Cambodge et l’Arabie saoudite, grâce à la décision d’établir une ambassade à Phnom Penh. Il a également suggéré d’explorer la possibilité d'accord sur l’exemption de visa pour les titulaires de passeports diplomatiques et officiels ».

Les exportations du Cambodge vers l’Arabie saoudite se sont élevées à 3,1 millions de dollars en 2022 et les importations à 15,92 millions. Les principales exportations étaient des céréales (2,05 millions de dollars), soit environ deux tiers des exportations du Cambodge vers l’Arabie saoudite, tandis que les importations sont en grande partie constituées de plastiques (14,24 millions de dollars), représentant près de neuf dixièmes des importations en provenance d’Arabie saoudite.

 

Le déficit commercial du Cambodge avec le Vietnam se résorbe grâce à la hausse des exportations

Les échanges commerciaux entre le Cambodge et le Vietnam ont connu en 2023 une croissance positive régulière, les exportations cambodgiennes atteignant près de deux milliards de dollars au cours des trois premiers trimestres de 2023, soit une hausse de plus de 30 % par rapport à la même période de l'année précédente.

Les exportations cambodgiennes vers le pays voisin ont atteint 2,04 milliards de dollars au cours des neuf premiers mois, soit une hausse de 30,7% par rapport à la même période en 2022. Les importations vietnamiennes au Cambodge ont totalisé 2,74 milliards de dollars au cours de la même période, soit une baisse de 11%.

De janvier à septembre 2023, le volume du commerce bilatéral a augmenté de 3% pour atteindre près de 4,8 milliards de dollars, contre 4,63 milliards de dollars au cours de la même période l'année dernière, tandis que le déficit du Cambodge s'est considérablement amélioré, passant de 1,51 milliard de dollars à 697,26 millions.

Pour le seul mois de septembre 2023, les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint 471,41 millions de dollars, soit une hausse de 21,01 % par rapport à septembre 2022. Les exportations cambodgiennes se sont élevées à 185,26 millions de dollars, en hausse de 104,5%, tandis que les importations vietnamiennes au Cambodge ont diminué de 4,3% pour atteindre 286,15 millions de dollars.

Pour référence, en 20222, les échanges commerciaux entre les deux pays se sont élevés à plus de 6 milliards de dollars, soit une augmentation de 19,6% par rapport à 2021. Les exportations cambodgiennes vers le Vietnam au cours de cette année s'élevaient à plus de deux milliards de dollars, marquant une croissance de 9,2 %, tandis que les exportations vietnamiennes vers le Cambodge augmentaient de 26,2 % pour atteindre un peu moins de quatre milliards de dollars.

 

Baisse des recettes fiscales au cours des huit premiers mois de 2023

Au cours des huit premiers mois de l’année 2023, le gouvernement a déclaré des recettes de près de 4,2 milliards de dollars, soit près de 66 % de l’objectif fixé pour 2023 par la loi de finances annuelle.

Ces résultats marquent une baisse de plus de 2 % par rapport à la même période en 2022
Ces résultats marquent une baisse de plus de 2 % par rapport à la même période en 2022

Les recettes du gouvernement ont atteint 4,19 milliards de dollars. Sur ce total, les recettes fiscales représentaient 3,57 milliards de dollars, soit 85,15 % des recettes totales. Les subventions se sont élevées à 217,76 millions de dollars, soit 5,2 %, et les autres revenus totalisent 404,76 millions de dollars - 9,65 %.

Par rapport aux données de 2022 pour la même période, les recettes fiscales ont diminué de 2,75 %, les subventions ont baissé de 21,99 % et les autres recettes ont connu une augmentation de 22,88 %.

L’exécution des dépenses a totalisé 4,55 milliards de dollars au cours de la période de huit mois, ce qui équivaut à 57,11 % du budget 2023. Cela comprend des dépenses de 3,28 milliards de dollars, soit 72,07 % du total, et une acquisition nette d’actifs non financiers s’élevant à 1,27 milliard de dollars. Cela traduit une augmentation de 17,01 % des dépenses par rapport à 2022, les dépenses augmentant de 14,04 % et l’acquisition nette d’actifs non financiers augmentant de 25,40 %.

« La lenteur des recettes associée à la rapidité des dépenses a entraîné un déficit budgétaire d’environ 30,05 millions de dollars, ce qui représente environ 22,19 % du déficit budgétaire annuel prévu. Ce déficit en 2023 a conduit à une augmentation de la dette de 807,43 millions et à une augmentation de l’acquisition nette d’actifs non financiers de 450,46 millions », indique le rapport.

L’exécution du budget pour les huit premiers mois de 2023 révèle un déficit de 356,96 millions de dollars. En revanche, la période correspondante de 2022 affichait un excédent de 391,81 millions.

 

Sources : Cambodge Mag - AKP - The Post - OMC - Ministère de l’Économie et des Finances - Département des Taxes - Ministère de l’Agriculture, des forêts et de la pêche - Cambodia Investment Review - AmCham - Fresh News

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page