Premier ministre : « Autrefois surnommée la “perle de l’Asie”, Phnom Penh retrouve son prestige »

« Les constructions dans la capitale Phnom Penh ont connu une augmentation spectaculaire », a mentionné hier matin le Premier ministre Hun Sen.

Phnom Penh. Photo CG
Phnom Penh. Photo CG

Alors qu’il présidait la cérémonie d’inauguration du nouveau bâtiment de bureaux du ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme et de la Construction, le Premier ministre a souligné que la capitale était passée d’environ 300 kilomètres carrés à près de 700 kilomètres carrés.

« La densité de construction à Phnom Penh était auparavant d’un hectare avec 5 000 mètres carrés de construction, mais aujourd’hui un hectare avec quelque 50 000 mètres carrés de construction », a-t-il précisé.

Le Premier ministre a ajouté que tous ces projets de développement exerçaient une pression sur l’environnement et que d’autres immeubles de grande hauteur étaient en cours de construction.

Selon le ministère du Tourisme, la croissance économique rapide du Cambodge ces dernières années a accéléré la croissance urbaine à Phnom Penh et dans ses environs.

« Une ville autrefois dominée par des routes de terre, une faible hauteur et des bâtiments coloniaux s’est transformée en une métropole moderne dominée par des gratte-ciel et entourée de villes satellites », a déclaré S.E. Hun Sen, concluant :

« Autrefois surnommée la “perle de l’Asie”, Phnom Penh retrouve aujourd’hui son prestige en devenant le centre économique, commercial, culturel et touristique du pays ».

Avec l’AKP

Mots-clés :

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône