Pratique : Plusieurs alternatives pour recevoir de l'argent au Cambodge

Transférer de l’argent dans le monde entier devient plus facile grâce à de nombreux services FinTech performants, mais lequel convient le mieux pour recevoir de l’argent au Cambodge, en particulier pour le nombre croissant de nomades numériques et d’entrepreneurs en ligne qui travaillent dans le pays ?

Les transactions peuvent se faire aussi bien en riels khmers qu’en dollars américains au Cambodge.
Les transactions peuvent se faire aussi bien en riels khmers qu’en dollars américains au Cambodge.

Le Cambodge est-il bien connecté au système bancaire mondial ?

Alors que les dix dernières années environ ont vu le Cambodge se transformer dans le secteur Fintech, le royaume se trouve toujours en développement par rapport aux infrastructures bancaires et financières mondiales. PayPal, par exemple, fonctionne dans le Royaume, mais ne peut être utilisé pour recevoir de l’argent.

Il est toujours possible d’utiliser les méthodes traditionnelles de transfert d’argent ou les opérateurs Fintech de l’étranger pour faire des affaires en ligne ici, bien que cela tende à signifier sauter à travers de multiples arcanes supplémentaires, des frais additionnels, ou, comme c’est généralement le cas, les deux.

Ouvrir un compte bancaire au Cambodge

Techniquement, le moyen le plus simple de recevoir de l’argent au Cambodge est d’ouvrir un compte bancaire. Pour ce faire, vous aurez besoin du visa adéquat et, selon la banque, d’un contrat de location, ainsi que d’un visa et même d’un contrat de travail. Cela varie énormément d’une banque à l’autre, la banque la plus facile et la plus populaire auprès des expatriés étant l’ABA Bank.

L’ABA est populaire pour un certain nombre de raisons, notamment parce qu’elle dispose de succursales et de guichets automatiques bien situés et qu’elle a la réputation d’être accueillante pour les étrangers et de proposer les meilleures applications mobiles du marché.

L’ouverture d’un compte est facile, vous pouvez obtenir une carte Visa, MasterCard ou UnionPay, et recevoir de l’argent de l’étranger en toute simplicité.

Recevoir de l’argent au Cambodge se fait donc par la méthode traditionnelle de transfert SWIFT, qui prend généralement entre trois et cinq jours. Les frais liés à cette méthode peuvent être minimes en utilisant une plateforme telle que TransferWise.

Chez ABA, les frais de réception des transferts de fonds à l’étranger s’élèvent à 0,1 % du total ou à 20 $, le montant le plus élevé étant retenu. Les transferts inférieurs à 5 000 dollars ne nécessitent pas de justification des fonds, mais les sommes supérieures à ce montant le sont et vous devrez fournir une preuve de leur provenance et de leur légalité.

Utilisation des cartes internationales de guichet automatique

L’une des façons les plus évidentes de faire des affaires et de transférer de l’argent dans le Royaume est de faire envoyer votre argent depuis votre pays d’origine ou d’affaires et de le retirer à un distributeur automatique.

Bien qu’il s’agisse de l’une des options les plus pratiques, ce n’est certainement pas la moins chère. D’une manière générale, le retrait d’argent à un guichet automatique coûte au minimum 5 $, montant qui augmente de manière dégressive en fonction de la quantité d’argent retirée.

Si vous ne retirez pas de l’argent d’un compte en dollars américains, vous devrez également payer des frais de conversion, ainsi que les frais éventuels de votre banque locale.

Utilisation de Western Union et d’autres plateformes de transfert d’argent

Western Union est la plateforme de transfert d’argent la plus ancienne et la plus connue bien qu’elle ait perdu du terrain face à Wing qui dispose à présent d’un réseau bancaire. Son utilisation est relativement simple, puisqu’elle dispose non seulement d’une application, mais vous permet également d’envoyer de l’argent par carte de crédit ou de débit. L’argent est ensuite récupéré dans l’une de ses trois succursales à Phnom Penh, ou via les nombreuses succursales de Wing, avec qui elle est partenaire.

Wing peut également être utilisé pour envoyer et récupérer de l’argent via Ria, ainsi que pour payer des factures ou transférer de l’argent en interne. Les gros montants sont moins coûteux que l’utilisation d’un distributeur automatique.

D’autres plateformes d’envoi d’argent populaires, telles que MoneyGram, Xoom et World Remit, sont non seulement disponibles mais aussi particulièrement appréciées pour les transferts de fonds de la diaspora cambodgienne.

Peut-on utiliser PayPal au Cambodge ?

Il est actuellement possible d’ouvrir et d’utiliser un compte PayPal enregistré au Cambodge, mais son manque de fonctionnalités le rend pratiquement inutile, en particulier pour ceux qui commercent en ligne.

En fait, il est possible d’ouvrir un compte, qui peut ensuite être utilisé pour ajouter de l’argent et payer des services en ligne à partir de votre compte local. Ce que vous ne pouvez pas faire, c’est retirer de l’argent de PayPal vers votre compte bancaire cambodgien.

La solution de rechange consiste à avoir un compte PayPal libellé en dollars américains dans un autre pays et à utiliser la carte de débit PayPal pour retirer de l’argent, mais là encore, vous serez soumis à des frais de guichet automatique et à des frais PayPal.

Stripe est-il disponible au Cambodge ?

Stripe est un compte marchand en ligne qui permet aux utilisateurs de recevoir des paiements par carte de crédit et de débit en ligne. Outre sa facilité d’utilisation et son intégration simple en ligne, Stripe supprime également la nécessité de passer par les étapes fastidieuses de l’ouverture d’un compte commercial auprès d’une banque.

Stripe n’est actuellement pas présent au Cambodge, ce qui implique d’ouvrir un compte auprès d’une banque.

De nombreuses banques, telles que ABA, proposent ce service, mais vous devrez également ouvrir une société au Cambodge et donc obtenir l’autorisation d’ouvrir un compte.

Pourquoi PayPal et Stripe ne sont-ils pas disponibles au Cambodge ?

Il n’y a pas de réponse définitive à cette question, mais les rumeurs de leur arrivée circulent fréquemment. Pour l’essentiel, ces deux sociétés se méfient généralement de l’entrée sur les marchés en développement ou considérés comme à haut risque, ce qui est souvent le cas du Cambodge.

Utiliser Wise au Cambodge

Wise, précédemment connu sous le nom de TransferWise, est l’un des moyens les moins chers et les plus pratiques de transférer et de recevoir de l’argent. L’entreprise propose également des comptes bancaires où l’argent peut être envoyé et reçu via un compte bancaire virtuel en ligne.

Ces comptes peuvent non seulement être ouverts et enregistrés au Cambodge, mais ils constituent probablement le moyen le moins coûteux et le plus simple d’envoyer et de recevoir de l’argent dans le royaume.

Lorsqu’il s’agit de travailler en ligne, Wise est non seulement probablement la meilleure option, mais il est également utilisé par un certain nombre d’entreprises qui ont besoin d’envoyer de l’argent à leurs employés basés au Cambodge.

Quand Revolut arrivera-t-il au Cambodge ?

Revolut est l’une des « cartes sans frontières » les plus populaires au monde. Revolut propose des comptes personnels et professionnels sans frais de retrait à l’international. Revolut est présent dans de nombreux pays, ce qui en fait une excellente option pour faire des affaires et donc retirer de l’argent ou utiliser les cartes au Cambodge.

Revolut n’est cependant pas encore présent au Cambodge, bien que la société ait annoncé depuis 2020 son intention de s’étendre à toute la région de l’Asie du Sud-Est.

Tap Send, le petit dernier

Tap Send est l’une des applications de transferts de fonds les plus récentes à être disponible au Cambodge. Toutefois, même si elle présente l’avantage de ne pas prélever de frais de transfert — la société se rémunère sur les taux de change — les opérations ne fonctionnent que dans le sens France vers Cambodge.

Dans l’ensemble, il y a encore beaucoup de place pour le développement de solutions de transferts en ligne dans le pays afin de faire du Cambodge un endroit attrayant pour les nomades numériques, ainsi que pour développer le secteur du travail indépendant externalisé.

Gareth Johnson & CG avec notre partenaire Cambodia Investment Review

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône