Présidence de l’ASEAN : Le Cambodge s’engage à promouvoir la paix, la stabilité et la prospérité

« Le Cambodge s’engage à renforcer et à promouvoir la paix, la stabilité, la sécurité et la prospérité dans la région de l’ASEAN pour le bien-être du peuple ». Cet engagement a été souligné par S.E. Hun Sen, Premier ministre du Royaume du Cambodge, à l’occasion de la Journée de l’ASEAN 2021 (8 août).

 S.E. Hun Sen, Premier ministre du Royaume du Cambodge
S.E. Hun Sen, Premier ministre du Royaume du Cambodge

« Dans moins de cinq mois, le Cambodge assumera la présidence tournante de l’ASEAN pour la troisième fois depuis son adhésion à l’association en 1999. Pendant sa présidence en 2022, le Cambodge continuera à promouvoir des mécanismes axés sur le renforcement des activités conjointes et pratiques fondées sur l’ouverture, l’honnêteté, la bonne volonté, la solidarité et l’harmonie au sein de cette institution, afin de résoudre efficacement les défis communs auxquels toute notre région est confrontée », a-t-il déclaré.

« Plus important encore, a-t-il ajouté, avec le soutien et la solidarité solides des pays membres de la région de l’ASEAN et des partenaires extérieurs, le Cambodge s'efforcera d’assurer des avantages tangibles pour la population de la région sans négliger personne »

« Notre priorité immédiate est maintenant d’assurer un résultat plus satisfaisant des efforts de l’ASEAN pour se remettre de la crise du COVID-19 avec une plus grande résilience. Notre tâche urgente est de continuer à renforcer la coopération dans la mise en œuvre des mesures relevant des cinq stratégies globales du cadre global de redressement de ces pays, notamment :

  1. Le renforcement du système de santé

  2. Le renforcement de la sécurité des personnes

  3. L’expansion des marchés et une intégration économique plus large de l’ASEAN

  4. L’accélération de l’information numérique inclusive,

  5. Faire un pas vers un avenir durable et résilient

En outre, le Premier ministre a exprimé l’intention du Cambodge d’accélérer le processus de construction de la communauté de l’ASEAN en se concentrant sur la réalisation des principaux objectifs et initiatives déjà convenus dans le cadre des plans détaillés des trois piliers de cette organisation d’ici 2025, notamment le plan directeur sur la connectivité de l’ASEAN 2025 et le plan de travail IV de l’Initiative pour l’intégration de l’ASEAN (IAI).

“Dans le même temps, nous nous engageons à construire une région importante pour le commerce, l’investissement et les chaînes d’approvisionnement mondiales en maximisant les avantages des accords de libre-échange existants et du partenariat économique global régional (RCEP) récemment signé”, a-t-il déclaré.

« Alors que nous préparons le terrain pour la vision post-2025 de la communauté de l’ASEAN, le Cambodge continuera à faire pression pour une collectivité plus dynamique et harmonieuse ; nous nous efforcerons d’améliorer la protection des travailleurs migrants et d’accroître le soutien à un programme de développement vert et inclusif ».

La transition vers la technologie numérique pour les micros, petites et moyennes entreprises (MPME) et l’entrepreneuriat des femmes et des jeunes sont les domaines sur lesquels nous devons nous concentrer », a souligné Samdech Techo Hun Sen.

Les MPME sont l’épine dorsale de notre économie locale et représentent 99 % de toutes les entités commerciales. Elles sont majoritairement détenues par des femmes (60 % au Cambodge) et emploient plus de 80 % de la main-d’œuvre dans les pays membres de ASEAN, a-t-il rappelé, ajoutant que le soutien à ce secteur contribuera non seulement à rétablir et à promouvoir une croissance économique durable, mais aussi à garantir que nous ne manquerons pas d’atteindre les objectifs de développement durable des Nations unies.

Comme il est de plus en plus reconnu que les femmes ont un rôle à jouer au-delà du développement socio-économique, a-t-il poursuivi, le Cambodge fera pression pour soutenir le programme « Les femmes pour la paix et la sécurité ». En outre, nous souhaitons renforcer la réputation internationale de notre organisation et sa contribution active aux opérations de maintien de la paix sous l’égide des Nations unies, par le biais d’activités telles que l’action humanitaire contre les mines, tandis que le centre régional d’action contre les mines de ce réseau peut jouer un rôle important.

« Le Cambodge considère l’ASEAN comme une organisation ayant une vision vers le monde extérieur. Alors que nous nous efforçons d’unir toutes les nations d’Asie du Sud-Est en une seule famille solide »

« Nous souhaitons élargir nos relations et notre coopération avec les partenaires extérieurs dans un esprit d’égalité, d’intérêts mutuels et de respect. Le Cambodge s’efforcera d’explorer les possibilités de renforcer les partenariats de dialogue existant et d’élargir la liste des accords extérieurs. Pour surmonter les tendances géopolitiques négatives, nous nous engageons à renforcer un programme qui favorise l’esprit de coopération et le soutien à la centralité de l’ASEAN, ainsi que la paix, la stabilité et le progrès dans la région, a conclu le Premier ministre.

C. Nika — AKP

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône