top of page

Pour une pêche marine et côtière pérenne : Financement AFD de 20 M USD pour le secteur

Son Excellence Dr AUN Pornmoniroth, ministre de l’Économie et des finances, et Mme Sandrine BOUCHER, directrice de l’Agence française de Développement (AFD) au Cambodge ont signé une convention de financement de 20 M USD pour renforcer la résilience climatique et la durabilité de la pêche marine et côtière au Cambodge en présence de Son Excellence M. l’Ambassadeur de France, Jacques PELLET.

L’accord conclu par les deux parties permettra de cofinancer avec la Banque Asiatique de Développement, le projet Pêche côtière et marine durable.

Le secteur de la pêche est une composante importante de l’économie cambodgienne, représentant 8 % à 10 % du produit intérieur brut du pays. Le changement climatique et la surpêche ont engendré une baisse substantielle des stocks de poissons, entraînant une hausse de prix, avec un impact direct sur les communautés et les entreprises côtières.

Le projet vise à renforcer le secteur de la pêche maritime du Cambodge, tout en préservant les stocks de poissons et les écosystèmes marins. Il appuie les quatre provinces côtières du pays — Kampot, Kep, Koh Kong et Preah Sihanouk — pour contribuer à inverser la forte baisse de la pêche, à promouvoir la mariculture durable et à réaménager les sites de débarquement du poisson pour améliorer la sécurité des produits de la mer. Il est prévu que dans le cadre du projet d’accompagner le développement d’entreprises plus productives et durables.

Le projet favorisera le développement du secteur privé en permettant aux communautés côtières et aux petites entreprises de diversifier leurs moyens de subsistance, d’adopter des pratiques durables et de pérenniser leurs activités.

« Le financement de l’AFD pour le développement d’une pêche marine durable s’inscrit dans notre stratégie de soutien à l’économie bleue au Cambodge.

Réalisé dans le cadre d’un cofinancement avec la Banque Asiatique de Développement, ce projet ouvre un nouveau secteur de collaboration au sein du partenariat privilégié entre nos deux institutions. Il est complémentaire à l’action déjà engagée par l’AFD et l’Union européenne dans le programme CapFish, notamment le volet relatif au développement de la pisciculture (CaPFish-Aqua). », a souligné Mme Sandrine BOUCHER, Directrice de l’AFD.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page