Cambodge & Photographie : Le charme nostalgique et désuet de la signalétique khmère illustrée

Ces panneaux et affiches étaient nombreux durant les années soixante, et au-delà, à égayer les rues de Phnom Penh et des autres agglomérations.

De ces peintres qu’on sollicitait pour la devanture et la pancarte devant attirer la clientèle, il n’en resterait pas plus d’une vingtaine qui officient essentiellement pour quelques magasins à petits budgets.

La 3D, la photographie digitale ou la signalétique lumineuse les ont quelque peu poussé sur le coté. En parcourant Phnom Penh, il est pourtant possible de voir encore quelques-uns de ces panneaux faits à la main en quelques heures.

Certains sont de réelles réussites, d’autres sont plus maladroits mais tous ont contribué à donner ce charme tout particulier aux petites échoppes de la capitale.

Série réalisée par Erik Davis entre 2003 et 2006.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône