Phnom Penh vers une réouverture totale avec carte de vaccination obligatoire dans les lieux publics

Le gouverneur municipal de Phnom Penh, Son Excellence Khuong Sreng, a exhorté les autorités de la capitale à appliquer des mesures strictes dans les écoles, les marchés et les entreprises pour empêcher la propagation du Covid-19 avant la réouverture attendue de tous les secteurs.

Un agent de sécurité vérifie la carte de vaccination d’un vendeur du marché de Psar Chas avant son entrée dans le district de Daun Penh de la capitale. Heng Chivoan
Un agent de sécurité vérifie la carte de vaccination d’un vendeur du marché de Psar Chas avant son entrée dans le district de Daun Penh de la capitale. Photo Heng Chivoan

S.E. Khuong Sreng a fait ces remarques lors d’une réunion dans l’après-midi du 11 octobre avec les gouverneurs des 14 districts et les autorités concernées. L’administration municipale a introduit quelques nouvelles règles, notamment l’obligation pour toute personne entrant dans un établissement scolaire, un marché ou un commerce de présenter une carte ou un certificat de vaccination contre le Covid-19.

« Nous agissons ainsi pour empêcher la propagation de la maladie, et l’administration municipale a publié un avis en ce sens la semaine dernière. Par conséquent, les autorités du district doivent effectuer ce travail de manière plus concrète.

« Si nous travaillons de manière efficace et rigoureuse, cela permettra de réduire la propagation du virus », a-t-il déclaré.

M. Sreng a également félicité les autorités du district, les groupes de travail concernés, toutes les équipes médicales, ainsi que la police, qui ont fait preuve de beaucoup de sacrifice en travaillant jour et nuit pour empêcher la propagation de la maladie.

Concernant l’obligation de présenter un carnet de vaccination, Pon Dany, chef du marché central du district de Daun Penh, a déclaré qu’elle suivait les instructions et demandait aux clients et aux vendeurs de présenter un carnet de vaccination avant d’entrer sur le marché.

Elle a affirmé que près de 100 % des vendeurs du marché avaient été vaccinés contre le Covid-19, mais qu’un petit nombre d’entre eux n’étaient pas vaccinés en raison de problèmes de santé.

« Tous les citoyens sont priés de respecter et de suivre les instructions des autorités concernant les cartes de vaccination afin d’empêcher la propagation de la maladie ».

Mom Kunthear

Avec notre partenaire The Phnom Penh Post