Phnom Penh : Les services de la municipalité et Wildlife Alliance confisquent un lion de compagnie

« Un lion mâle sera confié au Centre de conservation et de sauvetage de la faune sauvage de Phnom Tamao », a déclaré M. Koam Seiha, directeur de l’administration de Phnom Penh.

« Les propriétaires, des ressortissants chinois, ont été sommés par les autorités de cesser d’élever de tels animaux sauvages »

Il a ajouté que les gens ne sont pas autorisés à garder et élever des animaux sauvages à leur domicile.

Pour cette opération de confiscation, du lion, M. Koam Seiha, a travaillé en étroite collaboration avec le procureur adjoint du tribunal municipal de Phnom Penh et l’ONG de conservation Wildlife Alliance.

Le lion mâle est un jeune adulte qui a grandi dans la maison depuis son plus jeune âge. Il a maintenant un an et demi et pèse environ 70 kg.

« Les conditions de vie dans une maison d’habitation sont inappropriées pour un animal sauvage », a rappelé M. Koam Seiha.

De surcroit, les canines du lion ont été enlevées, ainsi que ses griffes, ce qui réduit considérablement la qualité de vie du lion et le condamne à la captivité pour le restant de ses jours.

L’animal, qui mange environ six kilos de viande crue par jour, est désormais en sécurité et bénéficie de soins appropriés au centre de sauvetage de la faune de Phnom Tamao.

Wildlife Alliance

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône