Phnom Penh : Hun Sen rencontre les journalistes du royaume

Lors d’un rassemblement organisé samedi soir avec plus de mille journalistes locaux venus de tout le pays, M. Hun Sen a vivement exprimé son intérêt pour le journalisme au Cambodge durant son discours, et a également révélé, parmi de nombreux avertissements et recommandations, que le 14 Janvier serait la date à laquelle il rencontrerait dorénavant tous les journalistes du royaume chaque année.


Le Premier Ministre a lancé un appel à toutes les médias du pays pour qu’ils diffusent des nouvelles exactes et évitent débordements et commentaires susceptibles d’influencer l’opinion publique ou le pouvoir judiciaire. Lors de la réunion, le Premier Ministre a également appelé les médias, journaux, radio et télévision, à se se comporter comme des professionnels et à éviter de se poser à la fois comme diffuseur, commentateur, avocat et juge…”Les commentateurs télévision et radio ont tendance à exagérer leur rôle, ce qui affecte parfois l’opinion du public est celle des magistrats. Les journalistes doivent fournir de l’information précise et ils doivent aussi vérifier leurs sources…”, a déclaré Hun Sen.


M. Hun Sen a également conseillé aux journalistes d’éviter l’échange de nouvelles contre de l’argent, ce qui, selon lui, est une forme de corruption qui nuit à la qualité de l’information et donne un mauvais exemple. Le Premier Ministre a aussi fustigé les médias américains : ”…Je souhaite que les journalistes cambodgiens ne deviennent pas aussi mauvais que les journalistes américains, en particulier ceux qui se sont illustrés par leur mauvaise foi lors de la campagne présidentielle américaine…”.


Le Premier ministre a déclaré que 3.000 à 4.000 journalistes locaux, y compris ceux du parti d’opposition, seraient invités à participer l’année prochaine. Si l’initiative du Premier Ministre a été généralement plutôt bien accueillie, certaines ONG spécialisées dans l’information et la presse, ont fait savoir leur mécontentement alors qu’elles n’étaient pas autorisées à participer. Enfin, le Premier Ministre a conseillé aux ministères d’être plus rapides et réactifs dans la diffusion de des informations qu’ils adressent aux journalistes. Dernier point, Hun Sen a tenu à préciser que si des journalistes se livraient à des activités illégales, ils seraient menottés et jetés en prison.



Cambodge_Mag_807x123_FR.jpg
KHEMA

La Poste, Pasteur et Angkor

Démarrez la journée du bon pied grâce au désormais iconique petit-déjeuner à volonté de Khéma. Viennoiseries, œufs, pancakes, boissons chaudes et bien plus encore pour $14 seulement par personne.

Du lundi au vendredi de 6:30 à 11:00, et jusqu’à 15:00 le week-end.

MALIS

Phnom Penh et Siem Reap

Savourez un petit-déjeuner cambodgien typique dans la quiétude des restaurants Malis de Phnom Penh et Siem Reap. Sélection de soupes, nouilles et autres plats et boissons typiques à partir de 3$. Tous les jours de 6h00 à 10h30.

1V7A0274.jpg
TOPAZ

Phnom Penh

Tradition et gastronomie françaises au cœur de Phnom Penh. Découvrez notre déjeuner d’affaires à partir de $19++, verre de vin compris, tous les jours de 11h30 à 14h.

Prix en dollars US soumis à des frais de couvert de 7% et à une taxe gouvernementale de 10%

S'abonner à Cambodgemag

  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône