top of page
Ancre 1

En Images & Gastronomie : Découvrir les « Jardins du Gin » au Raffles

Si l’Elephant Bar du Raffles Hotel le Royal de Phnom Penh est réputé pour son incroyable choix de différents gins (+200), il est aussi l’un des seuls établissements de la capitale à proposer du gin 100 % local et à cultiver dans ses jardins les herbes qui permettent de concocter les cocktails les plus originaux et les plus parfumés.

Pour découvrir ces « Jardins du Gin », Michelle Htway, la directrice de la communication de l’établissement avait convié hier journalistes, influenceurs et quelques personnalités à découvrir ce jardin dédié au plaisir du gin.

Après avoir retracé l’historique du bar, un lieu emblématique qui propose dans sa carte ce fameux cocktail concocté par Jackie Kennedy elle-même, Mme Htway expliquait ensuite comment les barmen de l’Elephant Bar préparaient délicatement leurs cocktails à base de gin, avec seulement trois variétés distillées par Seekers spécialement pour le Raffles.

Ensuite, les invités ont été conviés, à l'aide d'une pince et d'un « gant royal », à piocher eux-mêmes parmi les herbes disponibles pour préparer le cocktail de leur choix. Plusieurs variété de menthe, de basilic et même de piments ont ainsi rejoint les verres généreusement remplis pour une expérience unique, et rafraîchissante.

Rappelons que l'Elephant Bar - en plus du gin local - propose plus de 200 types de gin différents, dont le légendaire Sipsmith Raffles 1915. Parmi les offres du bar, il est possible de profiter de deux heures de cocktails à base de gin en « free flow » pour 28 dollars.

Petite histoire du gin

Pour les curieux, le gin est à l’origine une liqueur médicinale fabriquée par des moines et des alchimistes dans toute l’Europe. Le gin actuel a été conçu en Flandre et aux Pays-Bas pour fournir de l’eau-de-vie à partir de distillats de raisin et de céréales, devenant ainsi un objet de commerce dans l’industrie des spiritueux. Le gin est devenu populaire en Angleterre après l’introduction du genièvre, une liqueur néerlandaise et belge.

Bien que cette évolution ait eu lieu dès le début du XVIIe siècle, le gin s’est répandu après la Révolution glorieuse de 1688 menée par Guillaume d’Orange et les restrictions à l’importation de brandy français qui en ont résulté. Le gin est devenu la boisson alcoolisée nationale de l’Angleterre pendant la « folie du gin » de 1695 à 1735.

Découvrir les « Jardins du Gin » au Raffles

Le gin est produit à partir d’un large éventail d’ingrédients végétaux dans un certain nombre de styles et de marques distincts. Après le genièvre, le gin a tendance à être aromatisé avec des herbes, des épices, des arômes floraux ou fruités, ou souvent une combinaison des deux. Il est généralement mélangé à de l’eau gazeuse dans un gin-tonic. Le gin est également utilisé comme alcool de base pour produire des liqueurs aromatisées, comme le sloe gin, traditionnellement produit par l’ajout de fruits, d’arômes et de sucre.

Découvrir les « Jardins du Gin » au Raffles

Comments


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page