top of page
Ancre 1

Phnom Penh & Exposition : Le Rosewood célèbre le mariage entre les arts khmer et japonais

Phnom Penh est une toile vivante, un espace prospère et évolutif qui célèbre la gloire culturelle de la ville. Le Rosewood Phnom Penh collabore avec les artistes les plus influents et les plus prometteurs du pays pour présenter certaines des œuvres d’art contemporain les plus intéressantes du Cambodge. Une nouvelle exposition présente les œuvres de quatre artistes khmers talentueux, sous la direction de l’artiste japonais Takakazu Yamada.

Cambodian Arts Making a Global Leap
Cambodian Arts Making a Global Leap

Rosewood Phnom Penh est fier de présenter une nouvelle exposition : « Cambodian Arts Making a Global Leap », organisée par le peintre japonais Takakazu Yamada, fondateur de la Yamada School of Art - l'une des principales écoles d'art de Phnom Penh.

Cette exposition captivante, qui célèbre 70 ans d’amitié entre le Japon et le Cambodge, présente l’une des peintures de Yamada aux côtés des œuvres de quatre artistes khmers exceptionnels : Nou Sary, artiste interdisciplinaire reconnu qui célèbre la nature, l’humanité et l’espoir à travers divers supports ; Nout Daro, peintre et sculpteur qui explore l’histoire, les communautés et les paysages cambodgiens ; Pang Darin, jeune peintre passionné par la nature et profondément attaché à la jungle ; et Sam Ol Sovanlika, peintre de Phnom Penh qui canalise la beauté du monde à travers ses œuvres.

Takakazu Yamada. Photo The Post
Takakazu Yamada. Photo The Post

Chaque œuvre sélectionnée met en valeur la beauté naturelle et la diversité des paysages du Cambodge, depuis ses forêts luxuriantes et sa faune jusqu’à ses précieuses traditions agricoles. Une peinture de Sary représente des rizières ambrées vues d’en haut, tandis qu’une œuvre de Sovanlika capture des poissons vibrants dans un paysage de rêve teinté de néon.

« Les artistes cambodgiens visent un art contemporain complètement différent des autres modes de pensée. Sary, Daro, Darin et Sovanlika aiment la nature et la dessinent tous à leur manière », explique Yamada.

En tant qu’organisateur de l’exposition, il a choisi de collaborer avec l’ambassade du Japon au Cambodge, le Rosewood Phnom Penh et le Dream Girls Project, un programme qui soutient les Cambodgiennes. « Je veux que les gens du Cambodge et d’autres pays sachent que cette jeune génération d’artistes a le potentiel d’être connue dans le monde entier - et ce jour n’est pas loin ».

Cambodian Arts Making a Global Leap
Cambodian Arts Making a Global Leap

Yamada, qui a travaillé comme professeur invité à l’Université royale des beaux-arts de Phnom Penh en 2007, dit être tombé amoureux de la culture, de la mythologie et de la magie du Cambodge lors de sa première visite à Angkor Wat dans les années 1990. En 2012, il a fondé l’école d’art Yamada, qui porte son nom, afin de cultiver les arts locaux et de soutenir la prochaine génération de talents cambodgiens.

« Je me suis consacré au développement de l’art au Cambodge pendant 12 ans. Je veux partager avec le Cambodge ce que j’ai appris au Japon », explique M. Yamada.

« J’ai organisé des concours d’art et des expositions presque chaque année pour faire connaître l’art cambodgien au monde entier comme un projet artistique en soi.

L’exposition Cambodian « Arts Making a Global Leap » est une extension naturelle des ambitions de Yamada. Les quatre artistes choisis pour l’exposition, qui communiquent des perspectives, des histoires et des styles distincts, sont tous d’ anciens élèves de l’Université royale des beaux-arts et ont un grand potentiel de réussite à l’échelle mondiale.

Cambodian Arts Making a Global Leap
Cambodian Arts Making a Global Leap

« Depuis que le Rosewood Phnom Penh a ouvert ses portes il y a cinq ans, nous avons vu les artistes cambodgiens s’épanouir à une vitesse stupéfiante et nous nous sommes donné pour mission de soutenir cette tendance », déclare Daniel Simon, directeur général du Rosewood Phnom Penh, ajoutant :

« Cette exposition vise à montrer ce qui est possible lorsque les gens collaborent au-delà des frontières et des cultures. Nous espérons également inspirer d’autres jeunes artistes cambodgiens à continuer à cultiver leurs talents et à les partager avec le monde. »

L’exposition “Cambodian Arts Making a Global Leap” se déroule du 1er juillet au 1er novembre 2023 à la Rosewood Phnom Penh Art Gallery, au 35e étage de l’hôtel. L’exposition est gratuite et ouverte 24 heures sur 24 au public.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page