top of page
Ancre 1

Phnom Penh & Arts : 14 artistes exposent au Musée national

En collaboration avec le département des musées, la communauté des artistes locaux organise une exposition de peintures sur le thème « Tep Apsara Khmer Heritage ». L’événement a débuté le 9 décembre et se déroulera jusqu’au 30 janvier 2024 au Musée national du Cambodge.

14 artistes exposent au Musée national

Les Apsaras sont des êtres célestes connus pour leur beauté et leur grâce extraordinaires. Le mot « Apsara » est dérivé du sanskrit, où « Apsara » signifie « se déplaçant dans les eaux » ou « un esprit féminin des nuages et des eaux ». Ces êtres mythiques sont souvent associés à l’eau et sont censés résider dans les royaumes célestes.

« Nous visons à créer une collection d’art contemporain unique et diversifiée. Chaque artiste a créé une œuvre basée sur le concept de la légendaire et glorieuse Apsara.

La communauté d’artistes est un groupe diversifié de 14 artistes travaillant au Cambodge dans une large gamme de médiums allant de la peinture à la photographie, de la sculpture aux installations. Nous comptons dans nos rangs des artistes cambodgiens, américains, italiens, français, philippins, portugais et néo-zélandais. Nous collaborons à des expositions collectives à Phnom Penh et dans d’autres villes du pays. Notre objectif est de renforcer la communauté artistique cambodgienne et de promouvoir l’importance des arts et de la culture pour la nation », explique Chhim Sothy, artiste bien connu et conseiller au ministère de la Culture et des beaux-arts

Cette exposition permet donc aux visiteurs de découvrir talents, créativité, esthétique et excellence du travail des artistes, mais aussi de comprendre l’état d’esprit de ces derniers à travers des œuvres d’art contemporaines inspirées de l’histoire mythologique des Apsaras.

14 artistes exposent au Musée national

Cette exposition d’art khmer contemporain au musée permet donc de mettre en valeur les talents de nombreux artistes cambodgiens et étrangers sur un thème phare de la culture du pays. Pour Chhan Dina, artiste peintre prolifique et en charge de l’organisation de cette exposition, la danse Apsara, que certains appellent le ballet cambodgien, est bien plus qu’une simple danse, « elle véhicule l’histoire, la culture et les espoirs d’une nation ».

« La danse Apsara est aussi un reflet de l’ingéniosité et des idées créatives de nos ancêtres, nous devons nous entraider pour préserver ce patrimoine ancestral en promouvant et en faisant connaître au monde entier les talents de la prochaine génération d’artistes. », ajoute-t-elle.

L’exposition se déroulera jusqu’au 30 janvier 2024 au Musée national du Cambodge.

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación

Merci pour votre envoi !

bottom of page