Nature: Sensation chez Airavata, par miracle, Ikeo, 38 ans, donne naissance à un éléphanteau femelle

L’association cambodgienne de préservation des éléphants « Airavata » est une initiative de la famille Clais qui exploite plusieurs établissements d’écotourisme dans les régions du Ratanakiri et de Kratié.

Chenda Clais et la nouvelle-née, Achhariyak Noëlle
Chenda Clais et la nouvelle-née, Achhariyak Noëlle

La présidente Chenda Clais estime qu’il resterait aujourd’hui dans le pays environ 400 éléphants sauvages et seulement 60 domestiques.

« L’éléphant représente l’esprit national khmer, ils ont contribué à la grandeur de l’empire khmer en participant à la construction des temples d’Angkor et en livrant bataille sous les ordres de nos rois »

Mais ils sont à présent en voie d’extinction et c’est à nous Cambodgiens qu’il revient de préserver l’espèce. C’est pourquoi l’un de nos principaux buts est de favoriser la naissance d’éléphanteaux. », dit-elle.

Après avoir été accouplée avec deux mâles vigoureux en 2019, Bak Mai et Bokva, la femelle Ikeo a vu ses mamelles devenir gonflées, mais une analyse de ses concentrations de prolactine effectuée en novembre 2021 était faible et n’indiquait pas de grossesse.

Camille Clais et l'éléphanteau
Camille Clais et l'éléphanteau

Il était également improbable que la femelle déjà âgée de 38 ans puisse donner naissance à un premier petit. C’est donc par miracle qu’un bébé de sexe féminin est né dans la forêt, près des chutes d’eau de Katieng, dans la nuit du 25 au 26 décembre dernier.

Tentative de présentation à la maman
Tentative de présentation à la maman

Malheureusement, Ikeo a jusqu’à présent rejeté son bébé, qui s’appelle Achariyëk Noëlle (miracle de Noël) et est surveillée en permanence par le personnel d’Airavata qui attend la venue d’un expert pour tenter de remédier à la situation et faire en sorte que mère et fille puissent s’épanouir en toute harmonie dans les grands espaces de la fondation.

En attendant, la petite Noëlle ingurgite des litres de préparation lactée élaborée selon les conseils des vétérinaires.

Sa maman se laisse traire et le lait ainsi récupéré est mélangé aux biberons. Quand elle ne mange pas, entre deux siestes, Noëlle joue beaucoup avec les membres de la fondation.

Cela faisait quasiment 30 ans que le dernier éléphant domestique était né au Cambodge, Noëlle représente donc un formidable espoir, mais si ténu !

Tout peut en effet arriver à ce bébé et la fondation travaille sur les possibles scénarios catastrophes afin de s’y préparer au mieux.

Entravée, Ikeo doit être nourrie et abreuvée sur place
Entravée, Ikeo doit être nourrie et abreuvée sur place

Bonzes et shaman de l’ethnie Brao sont également consultés, l’aide des puissances spirituelles n’est jamais à négliger !

la petite Noëlle ingurgite des litres de préparation lactée élaborée selon les conseils des vétérinaires
La petite Noëlle ingurgite des litres de préparation lactée élaborée selon les conseils des vétérinaires
Camille Clais et l'éléphanteau
Camille Clais et Achhariyak Noëlle

Enfin, aux dernières nouvelles, Chenda rentrait d'une visite chez le chef des bonzes qui a préparé un cordon de protection à mettre autour du cou de Noëlle et de l’eau bénite à donner à boire à Ikeo pour qu’elle accepte le bébé.

Noëlle et son cordon bouddhiste
Noëlle et son cordon bouddhiste

Il a prédit une haute destinée à Noëlle, elle répandra le bonheur autour d’elle.

Dan Koehl & PYC