Nature : La cigogne asiatique à bec ouvert toujours présente dans le sanctuaire de Boeung Prek Lapou

Les cigognes asiatiques à becs ouverts (Anastomus oscitans) restent présents dans la zone protégée de Boeung Prek Lapouv, située dans la province de Takeo.

Boeung Prek Lapouv, dans la province de Takeo
Boeung Prek Lapouv, dans la province de Takeo

« Notre équipe de terrain a conclu qu’il y a un bon signe pour la prochaine saison de reproduction (2021-2022), l’oiseau ne partira pas et le nombre de nids augmentera », indique le programme BirdLife International Cambodia dans son récent bulletin d’information.

Au cours de la saison de nidification de 2020, la population de becs ouverts asiatiques dans le sanctuaire de Boeung Prek Lapouv a augmenté de mille oiseaux et au moins 2 186 nids ont été trouvés sur les 270 arbres de la forêt inondée. La nidification de cet oiseau est le nouveau record de ces 15 dernières années.

Avec le soutien de BirdLife, la surveillance et la protection régulières des nids ont été menées par des rangers basés sur le site et l’équipe de surveillance sur le terrain, les derniers nids en éclosion ont été enregistrés en avril 2021.

Parmi les 2 186 nids, 85 % ont réussi à éclore, tandis qu’environ 15 % ont échoué en raison d’une inondation, d’une tempête ou d’une collecte illégale d’œufs. Les nids dont l’éclosion a été réussie comptaient environ 5 580 poussins, 10 % sont morts de maladie et d’autres facteurs, et environ 40 % se sont envolés des nids et se sont installés dans d’autres régions à la recherche d’eau et de nourriture.

Aujourd’hui, environ 50 % des poussins — soit quelque 2 790 oiseaux — restent dans les nids, car ils ont éclos tardivement et sont incapables de s’envoler loin de leurs parents.

« Nous remarquons que les parents ont ramassé de petites branches d’arbres pour réparer les nids et certains d’entre eux commencent à construire les nouveaux nids sur des branches plus hautes », indique l’ONG de conservation.

Le projet de conservation et de gestion de la zone humide de Boeung Prek Lapouv est mis en œuvre en collaboration entre le ministère de l’Environnement, le département provincial de l’environnement de Takeo, le programme de BirdLife International Cambodge, NatureLife Cambodia et WWT.

Le paysage protégé de Boeng Prek Lapov, l’une des plus grandes zones de prairies inondées de façon saisonnière dans la région du Bas-Mékong, s’étend sur plus de 8 300 hectares. C’est l’une des 40 zones d’oiseaux d’importance mondiale identifiées comme sites clés pour la conservation et l’une des trois zones de conservation de la grue sarus (Grus antigone).

Outre le bec ouvert asiatique, d’autres oiseaux, dont le bihoreau à couronne noire, le petit cormoran, le héron cendré, le héron pourpre et l’aigrette garzette, nichent également dans cette zone.

Heng Panha - AKP

Illustrations : BirdLife International Cambodia

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône