Levée de l’interdiction d’entrée au Cambodge des voyageurs en provenance de 10 pays africains

Le ministère de la Santé vient de publier une déclaration levant l’interdiction d’entrée au Cambodge des voyageurs en provenance de 10 pays africains ou de ceux qui y ont été en transit. Il a également publié des procédures révisées sur la quarantaine.

Levée de l’interdiction d’entrée au Cambodge des voyageurs en provenance de 10 pays africains
Levée de l’interdiction d’entrée au Cambodge des voyageurs en provenance de 10 pays africains

Le communiqué du ministère indique que « avec l’approbation du Premier ministre, le ministère de la Santé a décidé de lever l’interdiction concernant les voyageurs en provenance de 10 pays d’Afrique (Botswana, Eswatini, Lesotho, Mozambique, Namibie, Afrique du Sud, Zimbabwe, Malawi, Angola et Zambie) ».

Le ministère indique que l’abrogation sera remplacée par la mise en œuvre de mesures supplémentaires dans le cadre des procédures opérationnelles standard (POS) pour la gestion des passagers entrants dans les aéroports internationaux au Cambodge.

Ceux qui ont déjà voyagé dans les 10 pays africains ou d'autres pays « préoccupants » deux semaines avant leur voyage au Cambodge doivent présenter un certificat médical certifiant un test PCR COVID-19 négatif au plus tard 72 heures avant leur arrivée au Royaume et effectuer un test rapide.

Si le résultat de leur test est négatif, une quarantaine de sept jours est nécessaire pour les voyageurs entièrement vaccinés, mais une quarantaine de 14 jours pour ceux qui ne se sont pas vaccinés.

Pour les passagers étrangers, ils peuvent effectuer la quarantaine à l'hôtel ou dans un centre désigné par le ministère de la Santé ou les autorités locales, mais ils doivent déposer 1 000 USD pour les frais de service COVID-19.

C. Nika - AKP

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône