top of page
Ancre 1

Les protecteurs de l'environnement assistent à la reproduction en masse de corail au Cambodge

Une ponte massive et simultanée de récifs coralliens a été observée pour la première fois dans les eaux cambodgiennes, démontrant que le corail reste en bonne santé malgré des conditions difficiles, annonce l’ONG Fauna & Flora.

Cette ponte — qui contribuera aux efforts de conservation dans cette zone — a été observée au cours de la première semaine de mars par l’équipe cambodgienne de Fauna & Flora, l’administration des pêches et le ministère de l’Environnement, la fondation Song Saa, le centre de plongée Bubbles Up ! et Aow Thai Marine Ecology Centre.

Le frai corallien — ou reproduction corallienne — se produit généralement une fois par an, lorsque des colonies entières de récifs coralliens libèrent leurs œufs en même temps. La durée de la libération varie de quelques minutes à plus d’une heure, selon le genre du corail.

Il est important de comprendre le moment de la reproduction des coraux pour la gestion des récifs coralliens, car cela permet aux défenseurs de l’environnement de déployer efficacement des techniques de restauration et d’évaluer l’état de santé des communautés de coraux durs. Une ponte massive significative est un signe important de la santé des récifs coralliens, et cet événement montre que ces récifs n’ont pas été gravement affectés par des facteurs de stress majeurs — tels que le changement climatique — qui pourraient empêcher la reproduction.

Les récifs coralliens situés près du littoral cambodgien se caractérisent par une forte sédimentation et sont soumis à d’importantes variations de température entre la saison humide et la saison sèche. Par conséquent, il est possible que ces récifs servent de refuges importants pour les génotypes de coraux thermiquement tolérants qui peuvent ensemencer les récifs coralliens situés ailleurs dans le golfe de Thaïlande.

Matt Glue, spécialiste technique marin de Fauna & Flora au Cambodge, commente : « Quel événement spectaculaire à observer le long de notre littoral. C’était comme une explosion de vie lorsque le récif a libéré des milliers d’œufs qui se sont répandus à perte de vue », il ajoute :

« Les récifs coralliens constituent un habitat essentiel pour la vie marine et fournissent des services écosystémiques vitaux aux communautés côtières du Cambodge, par l’intermédiaire du tourisme et de la pêche. Il est donc extrêmement rassurant de constater que le corail ici reste en bonne santé, et cette observation contribuera à améliorer nos connaissances sur la reproduction du corail dans le golfe de Thaïlande. »

Chantha Chroeng, responsable des espèces et écosystèmes marins à Fauna & Flora, ajoute : « C’est difficile à expliquer, mais la ponte massive ressemble à de la neige, sauf qu’au lieu de tomber, elle monte lentement, lentement. C’est un spectacle merveilleux ».

Anne Groeneveld, de Bubbles Up ! observe : « C’était comme plonger dans un documentaire de Blue Planet ! Voir quelque chose d’aussi rare et spécial est incroyable ».

Pour Sorn Srenh, chef adjoint de la commune de Koh Sdach, « Le frai du corail est vraiment captivant, et il a laissé un impact durable dans mon esprit. Lorsque les coraux fraient, c’est le signe qu’ils prospèrent et que les conditions environnementales sont propices à leur survie et à leur croissance ».

Fauna & Flora travaille avec l’administration cambodgienne de la pêche, le ministère de l’Environnement et des ONG locales pour protéger les écosystèmes marins et côtiers de cette région. Les travaux, financés par le Fonds d’action bleue et la Fondation Prince Albert II de Monaco, comprennent des recherches sur la biodiversité, telles que la cartographie des récifs coralliens, des herbiers marins et des habitats de mangrove, le développement d’aires marines protégées et la restauration des forêts de mangrove le long du littoral.

Fauna & Flora et ses partenaires s’engagent également auprès des communautés locales et d’autres parties prenantes le long du littoral cambodgien afin de les sensibiliser à la valeur des ressources marines et de développer des méthodes de conservation durables et des activités de subsistance.

Comentários


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page