Les Etats-Unis ont envoyé deux bombardiers B-52 vers les îles artificielles chinoises en mer de Chin

NDLR : Avec les îles voisines Paracels et les îles Spratleys riches en hydrocarbures, il est certain que ce genre de situation ressemble à du déjà vu : petits territoires remués par les manœuvres de convoitise des ”grands”. Vrai que si ces îles étaient exportatrices de pamplemousses, on leur ficherait une paix royale.


Selon le journal américain The Hill, il s’agit d’un “défi explicite” lancé à la Chine qui a des revendications territoriales dans la région.Le journal cite un fonctionnaire américain, désireux de garder l’anonymat, ayant indiqué que deux avions militaires US s’étaient rapprochés des îles à une distance de 12 miles nautiques. Selon l’interlocuteur du Hill, les militaires chinois ont contacté les Américains via la radio et les ont appelés à quitter la zone, mais les bombardiers n’ont pas obtempéré.

Ces informations ont été par la suite confirmées par le Pentagone. Selon son porte-parole Bill Urban, les deux B-52 “ont effectué une mission standard dans l’espace aérien international à proximité des îles Spratleys en mer de Chine du Sud”. M.Urban a également reconnu que les avions avaient reçu deux avertissements de contrôleurs au sol. Toujours d’après lui, les bombardiers ont gardé une distance de 15 miles nautiques des îles chinoises.


Les Etats-Unis ont dépêché leurs bombardiers dans la région peu après que la Chine eut fait décollé ses chasseurs sur le territoire dans le cadre d’exercices militaires, précise The Hill.

La situation reste tendue ces dernières semaines en mer de Chine du Sud. Le 27 octobre, les forces navales américaines ont dépêché le contre-torpilleur USS Lassen en mission de patrouille au large des îles artificielles chinoises de l’archipel Spratley. Cette manœuvre a provoqué la colère du ministère chinois des Affaires étrangères qui a estimé qu’elle menaçait “la souveraineté de la Chine et ses intérêts sécuritaires”. Le litige territorial opposant la Chine et d’autres Etats d’Asie se poursuit depuis plusieurs années. Des revendications sur certains territoires situés en mer de Chine méridionale, notamment les îles Paracels et les îles Spratleys riches en hydrocarbures, ont été émises par la Chine, Taïwan, le Vietnam, les Philippines, Brunei et la Malaisie.

Avec l’aimable autorisation de Sputnik

Banniere Cambodge Mag.jpg
KHEMA

La Poste, Pasteur et Angkor

Démarrez la journée du bon pied grâce au désormais iconique petit-déjeuner à volonté de Khéma.

Viennoiseries, œufs, pancakes, boissons chaudes et bien plus encore pour $14 seulement par personne.

Du lundi au vendredi de 6:30 à 11:00, et jusqu’à 15:00 le week-end.

MALIS

Phnom Penh et Siem Reap

Savourez un petit-déjeuner cambodgien typique dans la quiétude des restaurants Malis. Sélection de soupes, nouilles et autres plats et boissons typiques à volonté pour seulement $8. 

 

Offre valable à Malis Phnom Penh et Malis Siem Reap, tous les jours de 6h00 à 10h00.

1V7A0274.jpg
TOPAZ

Phnom Penh

Tradition et gastronomie françaises au cœur de Phnom Penh. 

Découvrez notre déjeuner d’affaires à partir de $19++, verre de vin compris, tous les jours de 11h30 à 14h.

Prix en dollars US soumis à des frais de couvert de 7% et à une taxe gouvernementale de 10%

S'INSCRIRE PAR E-MAIL

  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône