Le royaume disposera d'au moins 10 stations de recharge pour véhicules électriques d'ici décembre

Selon le ministre des Travaux publics, le Cambodge projette de disposer d’au moins 10 bornes de recharge de véhicules électriques (VE) opérationnelles dans tout le pays d’ici fin 2022, dans la capitale et les provinces clés.

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et plusieurs compagnies pétrolières ont accepté de mettre en place des points de recharge pour véhicules électriques (VE).
Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et plusieurs compagnies pétrolières ont accepté de mettre en place des points de recharge pour véhicules électriques (VE).

Cette remarque intervient un peu plus d’une semaine après que le porte-parole du ministère, Vasim Sorya, eut affirmé l’engagement du Royaume à augmenter l’utilisation de voitures et de bus électriques de 40 %, et de motos de 70 %, d’ici 2050, conformément à la stratégie de développement à long terme du gouvernement en matière de neutralité carbone.

M. Sorya a indiqué que son ministère avait déjà construit 10 stations dans des provinces cibles dans le cadre d’un essai, et que plusieurs stations-service se sont également portées volontaires pour installer des points de recharge.

Le ministre des Travaux publics et des Transports, S.E Sun Chanthol, a déclaré que son ministère travaillait avec des partenaires de développement et des stations-service pour promouvoir l’installation de bornes de recharge de VE afin de favoriser l’utilisation de ces véhicules à carburant alternatif.

Il a précisé que le PNUD allait installer quatre stations — une au siège du ministère à Phnom Penh, et une dans chacune des villes de Battambang, Siem Reap et Sihanoukville.

Le ministre avait déclaré lors de la réunion ministérielle du 5 janvier qu’il avait en outre demandé au PNUD une cinquième station ailleurs dans la capitale.

« Les compagnies pétrolières comme Caltex, Total et PTT ont également accepté d’installer les bornes de recharge dans leurs stations-service. Nous espérons donc que d’ici la fin de l’année, nous aurons au moins 10 stations de recharge au Cambodge », a déclaré M. Chanthol.

Il a également indiqué que son ministère organiserait une exposition le 26 mars avec une table ronde sur la stratégie du pays en matière de VE, et qu’il avait invité les fabricants de motos électriques et d’autres véhicules à exposer leurs modèles lors de cet événement.

Le porte-parole du ministère a récemment déclaré au Post que le ministère avait travaillé dur pour engager les différentes parties prenantes à augmenter l’utilisation des VE dans le Royaume, notamment en organisant des ateliers et en coopérant avec les partenaires de développement.

Mme Sorya a souligné les efforts déployés par le ministère auprès de la Banque mondiale, de la Banque asiatique de développement (BAD) et de divers autres partenaires pour financer l’installation de stations de recharge pour voitures dans la capitale Phnom Penh et dans les provinces.

May Kunmakara avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône