Le « paysage culturel du peuple Bunong » inscrit dans un programme de préservation du patrimoine

Le « paysage culturel du peuple Bunong » a été inscrit au World Monuments Watch 2022, comme l'un des 25 sites patrimoniaux jugés d'importance mondiale, essentiel pour la communauté locale et nécessitant une préservation urgente.

Le paysage culturel des Bunongs est composé de champs, de forêts spirituelles et de lieux de sépulture - autant de lieux vivants d'importance sociale, spirituelle et historique liés par des pratiques religieuses et des connaissances traditionnelles. Photographie fournie
Le paysage culturel des Bunongs est composé de champs, de forêts spirituelles et de lieux de sépulture - autant de lieux vivants d'importance sociale, spirituelle et historique liés par des pratiques religieuses et des connaissances traditionnelles. Photographie fournie

Par le biais de ce programme de sensibilisation, le World Monument Fund (WMF) lance un appel à une plus grande prise de conscience et à un soutien pour utiliser la préservation du patrimoine comme un outil d’autonomisation des populations autochtones, a déclaré le WMF, ajoutant :

« Les Bunongs sont les gardiens essentiels de ce riche paysage culturel grâce à leurs cultures continues et à leurs pratiques traditionnelles de gestion des forêts ».
Prak Neth, chef de l'Association des peuples autochtones Bunong, un groupe local de la société civile, a déclaré que l'inscription sur la liste contribuerait à faire mieux connaître au monde le « paysage culturel du peuple Bunong ».
Prak Neth, chef de l'Association des peuples autochtones Bunong, un groupe local de la société civile, a déclaré que l'inscription sur la liste contribuerait à faire mieux connaître au monde le « paysage culturel du peuple Bunong ». Photo Elisa Banfi

Prak Neth, chef de l’Association des peuples autochtones Bunong, un groupe local de la société civile, a déclaré que l’inscription sur la liste contribuerait à faire mieux connaître au monde le « paysage culturel du peuple Bunong ».

« Nous sommes un petit groupe. Lorsque de nombreuses personnes apprennent à connaître cet endroit, cela nous aide à le protéger.

« Il est également important que les connaissances soient transmises à la génération suivante, afin que nos enfants et nos petits-enfants soient fiers de leur propre histoire ».

« Il s’agit de garder leur histoire vivante. J’ai également de la chance de voir notre architecture sur la montre, afin que d’autres personnes puissent la voir et que nos jeunes puissent la conserver et éviter qu’elle ne se perde », a-t-il déclaré.

Habitration bunong à Sem Monrom. Photo Jacques Baulieu
Habitration bunong à Sem Monrom. Photo Jacques Baulieu

La directrice générale du WMF, Bénédicte de Montlaur, a précisé : « Sauver un patrimoine culturel irremplaçable n’a jamais été aussi important. Les défis mondiaux considérables auxquels est confronté le patrimoine au XXIe siècle exigent des solutions innovantes, durables et reproductibles », a-t-elle ajouté.

Le WMF a rappelé qu’il était parrainé par American Express. À ce jour, le WMF a contribué à hauteur de plus de 110 millions de dollars à des projets sur plus de 300 sites Watch, la visibilité offerte aidant les communautés à mobiliser 300 millions de dollars supplémentaires auprès d’autres sources.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône