Le gouvernement, l'UE et l'AFD soutiennent une production de légumes durable au Cambodge

Madame KEN Sophea, Présidente de la nouvelle Union des coopératives agricoles de Kandal (KSVUAC) et les directeurs de trois entreprises, Cambodian Standard Development & Supply Co. (CSDS), Green O Farm et Tropicam ont récemment signé trois accords visant à fournir 500 tonnes de produits maraîchers issus d’une agriculture raisonnée.

Ces accords interviennent dans le cadre de la mise en œuvre du programme de Gestion des Ressources en Eau et Transition Agro-écologique au Cambodge (WAT4CAM) cofinancé par l’AFD et l’Union européenne.

Programme WAT4CAM

Le programme WAT4CAM a permis de soutenir la création de l’Union des coopératives agricoles de Kandal (KSVUAC) dès fin 2021, qui vise à coordonner la production et la commercialisation des produits maraîchers issus d’une agriculture raisonnée. Le 20 juin 2022, la KSVUAC a été enregistrée et reconnue par le Département de l’Agriculture au Ministère de l’Agriculture, des forêts et de la Pêche (MAFF).

La KSVUAC compte actuellement 11 coopératives agricoles, regroupant plus de 1 000 producteurs.

Les accords conclus avec les trois entreprises signés le 13 juillet 2022 permettront à 350 producteurs, membres de la KSVUAC, de vendre leurs produits issus d’une pratique raisonnée et respectueuse de l’environnement, avec un prix préfixé.

Ces accords permettront aussi de générer plus de 45 000 $ de revenus additionnels aux producteurs membres de la KSVUAC, contribuant ainsi de manière significative à la réduction de la pauvreté dans ces communautés. L’accord a été signé en présence de M. Srun Sokhum, directeur général adjoint du département général de l’agriculture du Ministère de l’Agriculture, des forêts et de la Pêche (MAFF).

« En tant que nouvelle union des coopératives agricoles, nous espérons que la signature de ces accords permettra de fournir aux trois entreprises des produits de qualité, afin de rentabiliser les investissements des producteurs maraîchers dans la pratique d’une agriculture raisonnée », a déclaré Mme KEN Sophea, Présidente de la KSVUAC.

« Nous nous réjouissons de la signature de ces accords, qui permettra de fournir des produits maraîchers de qualité, dans des quantités régulières et avec un prix de base préfixé. Nous sommes convaincus que nos clients et partenaires (consommateurs et acheteurs) soutiendront les agriculteurs cambodgiens par le biais des coopératives agricoles. », a déclaré Ms. Molika, Présidente de la CSDS.

AFD

L’AFD soutient le développement de la filière maraîchère au Cambodge depuis plus de 25 ans. Le programme WAT4CAM est financé par l’AFD à hauteur de 70 M EUR et par l’Union européenne grâce à une subvention de 11,5 MEUR. Il a trois objectifs : (i) un accès à l’eau continu pour les cultures maraîchères via l’aménagement de Préks à Kandal (ii) promouvoir la transition agroécologique et (iii) soutenir la diversification des cultures.

« La signature de ces contrats représente une étape clé du programme d’accompagnement des coopératives agricoles soutenu par l’AFD et permettra de stimuler la distribution de produits maraîchers locaux et de qualité auprès des consommateurs »

Nous sommes heureux que, grâce à cet appui, les coopératives agricoles contribuent activement au développement durable de cultures maraichères respectueuses de pratiques agroécologiques. Le programme WAT4CAM vise à favoriser la résilience alimentaire du pays, en améliorant les systèmes d’irrigation, diversifiant les cultures et en réduisant les intrants nécessaires aux récoltes ; une priorité pour s’adapter et répondre aux enjeux du changement climatique, mais aussi aux chocs économiques liés notamment à la crise en Ukraine. », a ajouté Mme Sandrine Boucher, nouvelle directrice de l’AFD au Cambodge.

Union européenne

« L’Union européenne est fortement engagée à travailler avec le gouvernement royal du Cambodge, en partenariat avec l’AFD dans le cadre de Team Europe, pour améliorer la sécurité alimentaire ».

« C’est un élément important pour un système alimentaire durable. L’appui au développement de la sécurité alimentaire permet de renforcer l’accès à une bonne nutrition pour les populations cambodgiennes tout en ouvrant des opportunités commerciales pour le Cambodge sur les marchés locaux, régionaux et internationaux »

« Produire des aliments de qualité vise à réduire la dépendance aux engrais chimiques et aux pesticides. C’est opportun pour le Cambodge, alors que le pays est confronté à la hausse des prix des intrants agricoles, liée à la guerre en Ukraine », a déclaré M. Bryan Fornari, chef de la coopération de la délégation de l’Union européenne au Cambodge.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône