Le gouvernement et l’OMS appellent à la vigilance après la découverte du 1er cas communautaire

Les responsables du ministère de la Santé et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Cambodge appellent à la vigilance alors que le premier cas communautaire Omicron vient d’être détecté dans le pays.

Des automobilistes portant des masques circulent dans les rues sous un panneau d’affichage annonçant les mesures préventives contre le Covid-19 dans le quartier Daun Penh de Phnom Penh l’année dernière. Photo Heng Chivoan
Des automobilistes portant des masques circulent dans les rues sous un panneau d’affichage annonçant les mesures préventives contre le Covid-19 dans le quartier Daun Penh de Phnom Penh l’année dernière. Photo Heng Chivoan

Dans un communiqué de presse publié le 9 janvier, le ministère indique que le patient, un Cambodgien de 23 ans originaire du district de Russey Keo, dans la capitale, a été testé positif et que le laboratoire a ensuite confirmé la présence de la variante.

Il précise que l’homme avait rendu visite à son cousin dans un hôpital avant d’être testé positif pour la variante. Du 27 décembre au 5 janvier, l’homme a voyagé avec son cousin, arrivé d’Australie le 27 décembre, dans plusieurs endroits, dont Phnom Penh et les provinces de Kampong Thom, Siem Reap et Kampot.

Le patient a rendu visite à son cousin à l’hôpital le 5 janvier et a été testé positif plus tard dans la journée. Son échantillon a ensuite été envoyé à l’Institut Pasteur du Cambodge où il a été confirmé le 8 janvier. Il est actuellement soigné au centre de traitement Covid-19 du stade olympique de la capitale.

La porte-parole du ministère de la Santé, S.E. Or Vandine a déclaré que son ministère surveillait les infections dans les endroits où l’homme s’était rendu. Trois de ses proches dans la province de Kampot et deux personnes à Phnom Penh ont fait l’objet de prélèvements pour des tests de réaction en chaîne par polymérase (RCP).

Le ministère appelle le public à appliquer strictement les mesures de prévention, en particulier les « trois choses à faire et à ne pas faire », et à se faire vacciner afin d’empêcher la propagation du virus dans notre communauté.

Mme Vandine a exhorté toutes les personnes à se faire vacciner — de la première dose aux rappels — en fonction de leur situation individuelle et de leur éligibilité.

Le ministère rappelle que près de 200 cas d’Omicron ont été enregistrés au Cambodge, bien que tous les cas détectés, sauf un, aient été importés et interceptés aux frontières.

La représentante de l’OMS au Cambodge, Li Ailan, a annoncé que le premier cas d’Omicron découvert dans la communauté dans le Royaume était un nouveau rappel essentiel à tous les citoyens pour qu’ils renforcent leurs mesures de prévention et se préparent à une éventuelle recrudescence des infections.

Elle a ajouté que la gestion réussie des risques liés au Covid-19 au Cambodge se résumait aux choix et aux responsabilités de chacun.

« Nous savons ce qui fonctionne pour gérer le Covid-19, y compris l’Omicron. Il s’agit d’une combinaison de sept choses : se faire vacciner complètement, plus nos trois choses à faire et à ne pas faire. Soyez vigilants et préparez-vous à une poussée ! Nous pouvons tous agir de manière responsable chaque jour pour contribuer à une réouverture sûre et durable du Cambodge. »

« Nous ne pouvons pas totalement éviter Omicron. Il est si hautement transmissible. Ensemble, nous pouvons ralentir sa transmission communautaire et maintenir le Covid-19 à un niveau vraiment gérable afin d’éviter que le système de santé ne soit débordé et éviter les confinements », a-t-elle tweeté le 9 janvier.

Le Premier ministre Hun Sen a déclaré précédemment que les personnes testées positives à l’Omicron ne pouvaient pas recevoir de soins à domicile, car la variante peut se transmettre très rapidement. Elles doivent toutes se faire soigner dans des centres de traitement désignés afin d’éviter le risque de transmission locale et de régression dans l’effort de lutte contre le Covid-19, a-t-il annoncé.

Au 9 janvier 2022, le Cambodge enregistrait un total de 120 621 cas de Covid-19 et 3 015 décès.

Mom Kunthear avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône