Le Cambodge organisera le sommet Asie-Europe par vidéoconférence en raison de la pandémie

Le Cambodge a officiellement annoncé qu’il accueillerait le 13e sommet de l’ASEM (ASEM13) les 25 et 26 novembre 2021 en ligne.

L’annonce a été effectuée par S.E. Luy David, secrétaire d’État et responsable de l’ASEM SOM pour le Cambodge, lors de la réunion des hauts fonctionnaires de l’ASEM (SOM) qui s’est tenue du 7 au 9 juillet par vidéoconférence (photo ci-dessus)

La décision a été prise sur recommandation du Comité national de lutte contre le COVID-19, selon lequel un sommet organisé physiquement n’est ni sans danger ni pratique pour les dirigeants de l’ASEM, alors que le virus continue de sévir et que de nombreux pays réimposent des restrictions de déplacement.

Selon le communiqué de presse du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, la réunion de juillet était coprésidée par le Cambodge, en tant qu’hôte de l’ASEM13, et par l’Union européenne (UE). Y ont participé les 51 dirigeants de l’ASEM SOM ainsi que les représentants de l’UE, du secrétariat de l’ASEAN et de la Fondation Asie-Europe (ASEF).

La réunion a examiné en profondeur le projet de déclaration de Phnom Penh sur le redressement socio-économique de l’après-COVID-19, qui sera l’un des documents finaux à adopter lors de l’ASEM13.

« La déclaration reflète l’objectif ultime de tous les dirigeants de l’ASEM d’assurer une reprise post-pandémique inclusive, durable et résiliente », précise la déclaration.

La Slovénie a proposé d’organiser une autre réunion SOM de l’ASEM, provisoirement les 16 et 17 septembre 2021, pour discuter de la déclaration du président de l’ASEM13.