Le Cambodge dépasse Singapour pour atteindre le taux de vaccination le plus élevé de la région

Le Cambodge a dépassé Singapour d’une fraction de point pour atteindre le taux de vaccination contre le COVID-19 le plus élevé de la région Asie-Pacifique, indique le Global Change Data Lab.

Les données compilées par l’organisation caritative britannique affiliée à l’Université d’Oxford ont montré mardi que 80,60 % de la population totale du Cambodge avait été vaccinée contre le SRAS-CoV-2, le virus responsable du COVID-19.

Ce chiffre est à comparer aux 80,58 % enregistrés à Singapour, 79,46 % en Corée du Sud, 78,63 % au Brunei, 77,39 % en Malaisie, 76,88 % au Japon, 74,95 % en Nouvelle-Zélande, 72,88 % en Australie, 66,51 % à Taiwan, 64,59 % à Macao et 60,78 % à Hong Kong.

Les taux les plus bas parmi les autres grandes économies de la région sont de 54,52 % en Thaïlande, 52,85 % au Vietnam, 43,06 % au Laos, 40,90 % en Indonésie, 25,06 % aux Philippines et 20,48 % au Myanmar.

Le programme Our World In Data du Global Change Data Lab n’a pas inclus la Chine dans les taux de vaccination depuis le début du mois. La Chine occupait auparavant la deuxième place dans la région derrière Singapour, mais elle a récemment été dépassée par le Cambodge et la Corée du Sud.

Selon les données publiées mardi, Singapour compte toujours la plus grande proportion de personnes entièrement vaccinées de la région — 79,63 %, contre 76,52 % au Cambodge et 72,51 % en Malaisie.

Our World In Data indique qu’il calcule ses chiffres sur la base de la population totale — les personnes de tous âges — plutôt que sur celle des personnes pouvant être vaccinées, qui sont souvent des adultes uniquement.

Pour maximiser la comparabilité, elle ignore les définitions alternatives de « vaccinations complètes » — telles que les personnes infectées ayant reçu une dose d’un protocole à deux doses.

AKP