top of page
Ancre 1

La France et une banque locale s'associent pour améliorer l'accès à l'eau et à l'électricité

Proparco et la Foreign Trade Bank of Cambodia s’associent pour améliorer l’accès à l’eau et à l’électricité de plus de 500 000 Cambodgiens.

Proparco, filiale de l’Agence Française de Développement, collabore avec la Foreign Trade Bank of Cambodia (FTB) depuis plusieurs années. Récemment, une ligne de crédit de 20 millions de dollars et une subvention d’assistance technique de 1,5 million d’euros ont été approuvées en faveur d'un projet visant à améliorer l’accès aux services essentiels d’eau et d’électricité pour les ménages cambodgiens des zones périurbaines et rurales.

Contexte

Le gouvernement royal du Cambodge (GRC) s’est fixé pour objectif de raccorder 100 % des ménages du pays à une eau propre et à une électricité fiable d’ici 2025. Pour atteindre cet objectif ambitieux, il faut compter sur une multitude d’opérateurs privés pour fournir l’accès à ces services essentiels à la population des zones périurbaines et rurales.

Alors que le secteur de l’eau dans les grandes villes est géré par des entreprises publiques, de petits opérateurs privés, les « Petites entreprises de l’eau », sont responsables de la distribution de l’eau dans le reste du pays. Chaque opérateur produit et distribue de l’eau et couvre entre 500 et 20 000 ménages. Ces opérateurs sont essentiels, mais la plupart du temps, ils sont confrontés à divers défis et notamment à l’accès au crédit. Les besoins de financement de ces petits opérateurs privés sont estimés à près de 280 millions de dollars pour l’eau et 132,5 millions de dollars pour l’électricité.

Soutenir l’accès aux services essentiels pour la population

Pour répondre à ces enjeux, Proparco a signé un financement à long terme de 20 millions de dollars avec la Foreign Trade Bank of Cambodia (FTB) ainsi qu’une subvention d’assistance technique de 1,5 million d’euros du gouvernement français. Cette ligne de crédit à FTB est principalement destinée à soutenir l’accès au financement des petites entreprises d’eau et d’électricité (« Small Water Enterprises, SWEs, and Rural Electrification Enterprises, REEs ») situées dans les zones rurales et périurbaines du Cambodge. Au total, près de 544 000 personnes devraient bénéficier d’un accès à des services d’eau et d’électricité améliorés.

Ce projet s’inscrit dans la continuité de la première phase du projet de l’AFD de soutien aux petits opérateurs d’eau et d’électricité au Cambodge entre 2014 et 2019, qui a permis à plus de 400 000 Cambodgiens d’avoir un meilleur accès à l’eau et à l’électricité. Au total, grâce aux deux phases du projet, près d’un million de personnes auront un meilleur accès à ces services de base.

Foreign Trade Bank of Cambodia

En tant que première banque commerciale au Cambodge, une véritable banque locale de confiance depuis 1979, FTB a joué un rôle crucial dans la promotion et le développement du marché et de l'économie locale en fournissant sans relâche une large gamme de produits et services bancaires aux particuliers et aux entreprises. Sur la base de ses solides fondations, de ses réalisations significatives et de sa position bien établie sur le marché depuis 40 ans, la FTB s'engage à aider continuellement ses clients à atteindre une plus grande croissance et prospérité, et à aller de l'avant avec la vision d'être la banque commerciale préférée au Cambodge.

Pour Sochal Dith, Directeur général de FTB :

« La FTB est heureuse de s’associer à l’AFD pour la phase 1 et maintenant à PROPARCO pour la phase 2. Grâce à ce projet de financement avec l’assistance technique pour soutenir les ETS et les ETR, nous serons en mesure d’avoir un impact positif significatif sur le plan économique, social et environnemental. Il est également prévu que ce projet de phase 2 contribue à l’objectif du gouvernement d’avoir 100 % des ménages à travers le pays connectés à l’eau potable et à l’électricité abordable d’ici 2025. »

Agence Française de Développement

Pour Sandrine Boucher, directrice pays de l’AFD au Cambodge :

« Le groupe AFD est heureux de poursuivre son soutien aux petits producteurs d’eau et d’électricité à travers un financement à FTB. Nous sommes impatients de mettre la synergie du Groupe au service des petits entrepreneurs cambodgiens. Ce projet s’inscrit dans la continuité du premier soutien apporté par l’AFD en 2014. Désormais mise en œuvre par les équipes de Proparco, cette deuxième phase témoigne de la réussite de la coopération entre l’AFD, Proparco et FTB. L’AFD, en tant que Groupe, se réjouit de mettre à disposition un outil innovant dans le secteur privé. La phase 1 a permis de raccorder 36 000 foyers à un service d’eau de meilleure qualité et plus de 26 000 foyers à l’électricité. La phase 2 permettra de passer à l’échelle supérieure et de diversifier les impacts. »

Proparco

Proparco est la filiale de financement du secteur privé du Groupe Agence Française de Développement. Elle agit depuis 45 ans pour un développement économique, social et environnemental durable. Proparco apporte des financements et un soutien aux entreprises et aux institutions financières en Afrique, en Asie, en Amérique latine et au Moyen-Orient. Son action se concentre sur les secteurs clés du développement : les infrastructures, principalement pour les énergies renouvelables, l'agro-industrie, les institutions financières, la santé et l'éducation.

Ses opérations visent à renforcer la contribution des acteurs privés à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) adoptés par la communauté internationale en 2015. Pour cela, Proparco finance des entreprises, dont l'activité contribue à créer des emplois et des revenus décents, à fournir des biens et services essentiels et à lutter contre le changement climatique.

Pour Djalal Khimdjee, directeur général adjoint de Proparco :

« Grâce à ce partenariat fructueux avec FTB qui implique divers acteurs du secteur de l’eau et de l’électricité à travers le Cambodge, ce financement à long terme de 20 MUSD combiné à une subvention d’assistance technique de 1,5 million d’euros, plus de 500 000 personnes auront un meilleur accès à l’eau potable et à l’électricité. En facilitant l’accès à une eau de meilleure qualité, le projet contribuera à réduire le développement des maladies transmises par l’eau dont la prévalence devrait augmenter dans les années à venir en raison du changement climatique. C’est un très bel exemple de la manière dont les banques peuvent financer l’adaptation au changement climatique parallèlement à l’accès aux services de base. »


Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

bottom of page