La Banque mondiale s'engage à aider le Cambodge à gérer la crise sanitaire et à stimuler la reprise

La Banque mondiale (BM)s'engage à travailler avec le Cambodge pour gérer la crise COVID-19 en cours et stimuler la reprise économique, a souligné Mme Maryam Salim, nouvelle directrice pays de la BM au Cambodge.

Mme Maryam Salim, nouvelle directrice pays de la BM au Cambodge.
Mme Maryam Salim, nouvelle directrice pays de la BM au Cambodge. Photo BM

La Banque mondiale a nommé Maryam Salim comme nouvelle directrice nationale pour le Cambodge. Elle succède à Mme Inguna Dobraja, qui a rejoint la Moldavie après avoir dirigé pendant cinq ans le bureau de Phnom Penh.

« Je me réjouis de travailler avec mes collègues cambodgiens pour aider le pays à gérer les impacts actuels de la pandémie de COVID-19, à jeter les bases d'une reprise solide et à renforcer sa résilience face aux futurs chocs économiques », a-t-elle annoncé dans un communiqué de presse publié hier.

Mme Salim dirigera les activités quotidiennes de la Banque mondiale avec le gouvernement et les partenaires de développement. Elle a en charge un portefeuille de projets d'un montant de 1,1 milliard de dollars US mis en œuvre par des agences gouvernementales avec le financement et le soutien technique de la BM.

Ces projets sont alignés sur les priorités de développement du Cambodge, avec le double objectif de réduire la pauvreté et d'accroître la prospérité partagée.

Le Cadre de partenariat pays de la Banque mondiale pour le Cambodge pour 2019-2023 entend mettre l'accent sur « l'amélioration de l'efficacité du secteur public et la promotion du développement du secteur privé, sur l'investissement dans le capital humain en améliorant l'accès à une éducation de la petite enfance et à des services de santé de qualité, sur la diversification de l'agriculture et l'augmentation de sa productivité, sur la promotion de l'utilisation durable des ressources naturelles, et sur le renforcement de la gouvernance, des institutions et de l'engagement citoyen ».

Mme Salim a plus de 20 ans d'expérience à la Banque mondiale, plus récemment en tant que Directrice Pays pour l'Albanie. Après son précédent poste de spécialiste du développement social et humain au Cambodge, elle a occupé plusieurs postes de haut niveau dans la politique des opérations de la Banque à Washington DC.

De nationalité tanzanienne, elle est titulaire d'une maîtrise en économie et relations internationales de l'Université Johns Hopkins et d'un Juris Doctorat de l'Université de Georgetown.