top of page
Ancre 1

La Banque mondiale approuve un projet d'investissement majeur visant à garantir la sécurité de l'approvisionnement en eau au Cambodge

Plus de 113 000 personnes au Cambodge devraient bénéficier d'une meilleure infrastructure d'approvisionnement en eau suite à la validation d'un nouveau projet soutenu par la Banque mondiale le 21 juin, annonce la Banque dans un communiqué de presse.

« Ce projet aidera le Cambodge à progresser vers des solutions durables en matière de gestion de l’eau et d’augmentation de la productivité agricole », a déclaré Maryam Salim, directrice nationale de la Banque mondiale pour le Cambodge. Elle a ajouté :

« Investir maintenant dans la résilience climatique, la planification et l’amélioration des infrastructures permet non seulement de répondre aux besoins immédiats en eau des agriculteurs et des ménages cambodgiens, mais aussi de jeter les bases de services d’approvisionnement en eau à long terme. »

Selon le communiqué de presse, bien que le Cambodge dispose d’eau en abondance, les variations saisonnières et régionales des précipitations posent des problèmes aux services d’eau urbains et ruraux. Les projections climatiques suggèrent que les inondations et les sécheresses deviendront plus fréquentes et plus sévères, mettant encore plus à l’épreuve la capacité du pays à gérer ses ressources en eau douce. La production alimentaire et la croissance économique s’en trouveraient affectées.

Le projet permettra d’améliorer la gestion des ressources en eau en développant les stations hydrométéorologiques, en actualisant les réglementations, en élaborant des plans de gestion des bassins fluviaux tenant compte du climat et en renforçant les capacités des autorités centrales et provinciales chargées de l’eau.

Les systèmes d’approvisionnement en eau pour l’usage domestique et l’irrigation seront remis en état et modernisés, tandis que le projet formera les communautés d’utilisateurs d’eau et fournira une assistance technique pour améliorer l’exploitation et l’entretien des infrastructures.

En collaboration avec les départements centraux et provinciaux de l'agriculture, des forêts et de la pêche, des mesures sont prises pour aider les agriculteurs à adopter des technologies intelligentes sur le plan climatique qui améliorent la productivité et réduisent les émissions dans le secteur agricole.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

bottom of page