L'International Finance Corporation nomme un nouveau directeur pour la région du Mékong

L’International Finance Corporation (IFC), la branche investissement de la Banque mondiale, a nommé M. Thomas Jacobs directeur national pour la région du Mékong, qui couvre le Vietnam, le Cambodge et le Laos.

L’International Finance Corporation (IFC), la branche investissement de la Banque mondiale, a nommé M. Thomas Jacobs
L’International Finance Corporation (IFC), la branche investissement de la Banque mondiale, a nommé M. Thomas Jacobs. Photo Island Business

Basé à Hanoi, M. Jacobs s’attachera à soutenir le secteur privé afin de « favoriser une croissance économique inclusive et durable qui aide les pays à atteindre leurs objectifs de développement et à se remettre des impacts du COVID-19 ».

M. Jacobs, de nationalité américaine, a rejoint l’IFC en 2003 et a travaillé dans diverses régions, notamment en Asie centrale, au Moyen-Orient et dans les îles du Pacifique. Il a mené des initiatives innovantes autour de l’accès des femmes au financement, des micros, petites et moyennes entreprises, et du climat, en soutenant les réformes et la mise en œuvre de politiques pour une croissance tirée par le secteur privé dans différents secteurs, notamment les infrastructures, l’agroalimentaire, la banque et le tourisme.

« Travaillant dans différentes régions depuis deux décennies, Thomas apporte à son nouveau rôle une grande richesse de connaissances et d’expériences, ce qui permettra d’approfondir les engagements de l’IFC dans des domaines essentiels pour le prochain chapitre des économies des pays du Mékong », a déclaré Kim-See Lim, directeur régional de l’IFC pour l’Asie de l’Est et le Pacifique.

« Alors que les économies se remettent de la pandémie de COVID-19, Jacobs et son équipe continueront d’aider le Vietnam, le Cambodge et le Laos à reconstruire en libérant le potentiel du secteur privé pour stimuler la productivité, la concurrence et l’innovation dans les économies. »

Les priorités de M. Jacobs incluent l’augmentation du financement des entreprises locales, le développement des énergies renouvelables et la promotion d’initiatives intelligentes sur le plan climatique pour soutenir le programme climatique des pays.

« La région Asie-Pacifique est l’une de celles où tous les discours et engagements issus de l’accord de Paris sur le changement climatique seront finalement gagnés ou perdus, de sorte qu’un axe stratégique pour moi sera d’aider les pays à répondre à leurs besoins de développement tout en respectant leurs engagements climatiques », a déclaré M. Jacobs, ajoutant :

« Il est essentiel d’aider les pays à alimenter leur croissance future de manière durable, afin que le développement économique ne se fasse pas au détriment de l’environnement. »

M. Jacobs succède à Kyle Kelhofer, qui a accepté le poste de directeur national principal pour le Bénin, le Ghana, le Liberia, la Sierra Leone et le Togo, après avoir été directeur national pour le Vietnam, le Cambodge et la RDP lao pendant sept ans.

L’IFC est la plus grande institution mondiale de développement axée sur le secteur privé des marchés émergents dans plus de 100 pays. Elle utilise son capital, son expertise et son influence pour créer des marchés et des opportunités dans les pays en développement.

IFC

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône