top of page
Ancre 1

Festival International du Film au Cambodge : Bertrand Porte et les danseuses de Georges Groslier

Cette interview de Bertrand Porte réalisée en 2010 avec l’appui du Prince Tesso Sisowath, a été produite dans le cadre du tournage de la série « L’Art et la Légende », oeuvre retraçant l’histoire du Ballet Royal Cambodgien. Cette interview était diffusée dimanche durant le gala d'ouverture du Festival International du Film au Cambodge avec les photos de Georges Groslier.

Photos de danseuses royales par Georges Groslier

Nous vous proposons cet extrait, inédit et en langue française. Cette interview de Bertrand Porte, ingénieur d’étude à l’EFEO depuis 2007, a pour thème la numérisation des fonds photographiques du Musée National du Cambodge.

En effet, l’époque du tournage correspondait au début des travaux concernant la remise en état des photographies de danseuses prises par Georges Groslier.qui ont plus tard donné lieu à trois expositions : « Histoire du Musée National du Cambodge » (2010) ; « Avec les danseuses royales du Cambodge » (2012) d’après des photos de Georges Groslier (1917) et « Cérémonies funéraires royales » (2013).

Photos de danseuses royales par Georges Groslier

Voir l'interview

 

À propos de Bertrand Porte (EFEO)

Bertrand Porte a débuté des études d’aménagement du territoire avant de suivre le cursus de « Conservation restauration des œuvres sculptées » de l’École des Beaux de Tours. Son mémoire de diplôme (1989) était consacré à la restauration des modèles monumentaux en plâtre des figures de Bara et Vialat du sculpteur François Sicard (monument à la Convention Nationale installé au cœur du Panthéon). Les plâtres restaurés donnèrent lieu à une exposition au Musée des Beaux-Arts de Tours la même année.

Bertrand Porte, ingénieur d'étude à l'EFEO

À partir de 1990, Bertrand Porte travaille à son compte, souvent en association avec d’autres conservateurs-restaurateurs dans de nombreuses régions de France auprès d’institutions et collectivités locales surtout à la restauration d’œuvres en pierre, mais aussi de sculptures en bois et terre cuite pour répondre à des exigences monumentales et muséales. Travaux en région parisienne, au château de Versailles, sur l’aile Colbert du Musée du Louvre, en région Centre, dans l’Oise, en Bretagne et dans le Lyonnais. B. Porte intervient aussi auprès du Fonds Régional d’Art contemporain (FRAC) des pays de Loire et au Château d’Oiron avec le Fonds National d’Art contemporain (FNAC) comme conseiller technique.

En 1996, Bertrand Porte est retenu par la Direction des Musées de France pour se rendre à Phnom Penh avec l’EFEO afin d’installer un atelier de conservation-restauration de sculpture au sein du Musée National du Cambodge et de former une équipe de conservateurs-restaurateurs. Initialement la mission était essentiellement focalisée sur les restaurations d’œuvres sélectionnées pour l’exposition du Musée Guimet au Grand Palais « Angkor et dix siècles d’art khmer » (1997). Lire la suite…

Comments


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page