L'Académie des arts culinaires du Cambodge : Professionnaliser les normes de la restauration

La seule école d'hôtellerie et de cuisine internationalement reconnue du Cambodge, l' « Academy of Culinary Arts Cambodia » (ACAC) a récemment organisé sa journée portes ouvertes visant à attirer les étudiants locaux à joindre les formations proposées.

L'Académie relève de l'Institut professionnel d'excellence, une association appartenant et présidée par la Fédération cambodgienne du tourisme.
L'Académie relève de l'Institut professionnel d'excellence, une association appartenant et présidée par la Fédération cambodgienne du tourisme. Photo fournie

Depuis 2016, l'Académie forme les jeunes diplômés du secondaire et ceux qui cherchent une reconversion professionnelle avec un cursus de deux ans qui comprend deux stages nationaux et internationaux de six mois.

Plus de 500 visiteurs ont eu l'occasion d'en savoir plus sur le programme, d'explorer les installations, de rencontrer les chefs instructeurs et de s'informer davantage sur la possibilité de rejoindre l'industrie hôtelière.

Lors d'une visite sur place, Cambodia Investment Review a pu découvrir les installations et rencontrer étudiants et enseignants dans la cuisine et le restaurant de l'école, situés dans le centre de Phnom Penh.

L'ACAC vise à améliorer les standards du tourisme au Cambodge

Nicole Loretan, de l'ACAC, confie que l'industrie touristique du pays contribue de manière essentielle à sa croissance économique et que l'un des principaux objectifs de l'Académie consiste à combler le déficit de compétences et le chômage des jeunes au Cambodge.

L'ACAC est placée sous l'égide de l'Institut professionnel d'excellence, une association détenue et présidée par la Fédération cambodgienne du tourisme, qui noue des alliances solides avec les dirigeants d'hôtels et de restaurants établis et offre aux étudiants des possibilités inégalées de stages, de formation en cours d'emploi et de placement garanti à la fin de leurs études.

Les étudiants de l'ACAC suivent une formation au siège de l'école à Phnom Penh.

Réfléchissant à la sortie de la période COVID, Nicole Loretan affirme qu'en dépit de la pandémie, le secteur de l'alimentation et des boissons reste l'un des secteurs les plus dynamiques au monde, avec une croissance supérieure à celle de l'économie, et offre une grande variété de possibilités de carrière.

« Pour les professionnels qualifiés, le paysage de l'emploi dans l'industrie hôtelière est prometteur et diversifié. Les étudiants diplômés de l'ACAC peuvent facilement accéder au monde professionnel en gravissant rapidement l'échelle hiérarchique pour atteindre des postes élevés dans le secteur culinaire ainsi que des rôles de gestion dans l'ensemble du secteur », dit-elle.

Travailler avec le secteur privé

L'école a été créée sous la forme d'un partenariat public-privé avec des financements provenant de l'Agence suédoise de coopération internationale au développement , de Dubai Cares et des frais de scolarité des étudiants.

L'une des principales caractéristiques de la formation dispensée par l'académie est son partenariat avec l'école suisse d'hôtellerie de Lucerne, où les étudiants sélectionnés peuvent acquérir des compétences supplémentaires. D'autres sont appelés à effectuer des stages à Dubaï, en Malaisie, en Thaïlande, au Japon, en Espagne et en France.

Harrison White avec notre partenaire Cambodia Investment Review

Photos additionnelles : Adèle Tanguy - Cambodge mag

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône