top of page
Ancre 1

L'économie cambodgienne pourrait connaître une forte croissance en 2024

Selon la Banque Nationale du Cambodge (BNC), le Cambodge est devenu un « leader régional » dans le maintien de la stabilité des taux de change ces dernières années, un facteur crucial pour préserver l’équilibre macroéconomique, malgré le ralentissement économique mondial qui a entraîné une dépréciation significative de la monnaie dans certains pays.

Lors de la réunion d'examen des résultats annuels de la banque centrale pour 2023 et du plan de mise en œuvre pour 2024, S.E. Chea Serey, gouverneure de la BNC, a souligné que le pays avait réussi à maintenir le taux de change du riel stable à moins de 2 % par rapport au dollar américain.

Elle a précisé que cela contrastait avec « les fluctuations notables des devises dans d’autres pays, telles que la dépréciation de 9 % du yen japonais, la baisse de 6,7 % du yuan chinois et la chute de 29,8 % du kip lao, dans une période où le dollar américain a progressé en raison des taux d’intérêt de référence élevés ».

« La stabilité du taux de change a contribué de manière significative à renforcer la confiance des investisseurs, à contrôler partiellement l’inflation et à maintenir la stabilité macroéconomique », explique-t-elle.

S.E. Chea Serey a qualifié le taux de change d’indicateur de la santé économique, citant l’ancien directeur général du FMI, Per Jacobsson, qui a souligné l’importance d’accroître la valeur de la monnaie nationale pour le développement économique.

Selon elle, la stabilisation du taux de change du riel par rapport au dollar repose principalement « sur une politique monétaire prudente, une gestion efficace de la circulation du riel et des interventions opportunes pour vendre des dollars américains sur le marché des changes en cas de besoin ».

S.E. Chea Serey, gouverneure de la BNC
S.E. Chea Serey, gouverneure de la BNC

La cheffe de la banque centrale souligne également que la réalisation de l’objectif est liée au maintien d’un niveau élevé de réserves internationales, qui ont atteint environ 20 milliards de dollars, en hausse de 12,3 % par rapport à 2022, ce qui équivaut à plus de sept mois d’importations de biens et de services.

« Je voudrais également souligner que l’incertitude des marchés financiers internationaux, associée au maintien de taux d’intérêt de référence élevés dans les pays développés, a conduit à une réduction significative des réserves internationales de certaines banques centrales », ajoute-t-elle.

« Nous sommes également fiers que le système bancaire cambodgien continue à se stabiliser, en particulier dans un contexte où l’effondrement des institutions bancaires dans certains pays, tels que les États-Unis et la Suisse, soulève de sérieuses inquiétudes quant à la sécurité financière mondiale », dit-elle.

La quantité de riels en circulation est passée d’environ 356 milliards en 1998 à 14,1 trillions à la fin de 2022, ce qui représente un taux de croissance annuel composé de 16,6 %, indiquant une augmentation constante de la demande pour la monnaie cambodgienne.

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación

Merci pour votre envoi !

bottom of page