top of page
Ancre 1
  • Photo du rédacteurMAG TV

Interview & Confluences : Sandra, développer le café éthique « Malongo » au Cambodge

Sandra Manrique est la toute nouvelle responsable du développement commercial du café Malongo, une marque française qui privilégie le commerce équitable et le respect de l’environnement. Entretien avec une jeune femme qui s’épanouit au Cambodge…

 
 

Vous en quelques mots…

Je m’appelle Sandra, je suis américaine, née de parents mexicains et je suis devenue Française l’année dernière, en 2023. J’ai effectué mes études dans la communication aux États-Unis, à Chicago et j’ai de l’expérience dans le développement commercial, marketing et recrutement.

Dans quelles conditions êtes-vous venue au Cambodge ?

Je suis venue avec mon conjoint qui avait une opportunité professionnelle ici et nous avons décidé de nous installer à Phnom Penh. C’était ma première fois en Asie.

Quelle fut votre première impression en arrivant à Phnom Penh ?

C’est une grande ville qui bouge beaucoup. Avant, nous étions à Nantes, donc la ville est très différente. Mais les gens sont vraiment gentils, je me sens bien ici, je m’y suis d'ailleurs sentie bien assez rapidement, plus vite que je ne le pensais.

Quelle est votre activité professionnelle au Cambodge ?

Je travaille chez Confluences, nous sommes distributeurs de la marque Malongo, c’est un café français. Je suis la responsable de la commercialisation de la marque ici au Cambodge. C’est une marque vraiment connue en termes de fair trade - commerce équitable et tous leurs produits sont biodégradables.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus au Cambodge, et qu’est-ce qui vous plaît le moins ?

Ce qui me plaît le plus, c’est que la vie ici est très calme, par rapport aux States ou la France. je me sens vraiment au calme, pas stressée, même si c’est une ville qui bouge beaucoup. Et, les gens sont vraiment très gentils et très accueillants.

Par contre, pour ce qui me plait le moins, je dirais qu’il fait un peu trop chaud pour moi. Aussi, il y a énormément de pollution à Phnom Penh et la ville manque d’espaces verts, c’est vraiment quelque chose qui me manque énormément.

Quels sont vos loisirs ?

Je fais un peu de sport, sinon nous voyageons pas mal avec mon conjoint, ou nos amis, le weekend. Nous avons déjà visité la plupart des régions au Cambodge, à l’exception des montagnes.

Parlez-nous un peu plus du café Malongo

C’est café de style italien, assez fort et pas du tout acidulé, avec une petite amertume. Ce qui le différencie des autres cafés, c’est qu’ils sont bio et privilégient le commerce équitable. Par exemple, les capsules de recharge sont fabriquées avec des matières dégradables et peuvent être utilisées pour du compost.

café éthique « Malongo » au Cambodge

Kommentare


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page