Institut Français – Conférence : Conséquences sanitaires du régime Khmer Rouge

Les rations alimentaires distribuées durant le régime khmer rouge aux groupes de population déportés étaient insuffisantes au vu des dépenses physiques liées au travail forcé et ont conduit à une malnutrition généralisée. L’invasion vietnamienne qui a chassé les KR du pouvoir a aussi perturbé la récolte et, avec des stocks de nourriture réduits, une famine s’en est suivie. Les preuves les plus flagrantes de ces effets de la malnutrition ont été réunies à propos des famines en Europe aux 19e et 20e siècles. Toutefois, le Cambodge présente un cas très différent de celui des pays européens.


La mémoire des corps : conséquences sanitaires des déficits subis pendant le régime Khmer Rouge

par Patrick Heuveline, Professeur au département de Sociologie à l’UCLA

Organisé par Anne Yvonne Guillou, anthropologue CNRS / IRASEC

Mardi 4 avril à 18h30

Conférence en français traduite en khmer et en anglais

Entrée libre




APAC_FR_807X123_SERIES.gif

S'abonner à Cambodgemag

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône