Initiative & Santé : Expérience, passion et dynamisme chez KAMPUCHEA PARAMED

Ce sont cinq passionnés du Cambodge qui sont à l’origine de la création du cabinet paramédical KAMPUCHEA PARAMED, une nouvelle structure spécialisée dans les soins à domicile, l’assistance médicale et la formation.

Maxime, Laure, Marjorie, Hayew et Yannick

KAMPUCHEA PARAMED a été créé par un groupe de professionnels amoureux du Cambodge, avec des antécédents diversifiés dans les domaines des soins infirmiers, de la santé et des soins à domicile et surtout désireux d’améliorer les services de santé au Cambodge, un secteur qui se modernise à grande vitesse.

Faire évoluer les habitudes

L’équipe de KAMPUCHEA PARAMED a l’ambition d’aller au-delà du soin traditionnel postopératoire ou des prises en charge à domicile. Il s’agit d’abord de développer le soin à domicile, une pratique qui met un peu de temps à s’installer dans les habitudes des patients cambodgiens qui, en général, attendent de leur hôpital qu’il traite leur cas, mais aussi leur convalescence alors qu’une prise en charge à domicile peut s’avérer bien plus agréable, plus sereine et avec le même niveau de professionnalisme.

En sus des prestations et soins habituels, soins à domicile et en cabinet, l’équipe d’infirmiers, en majorité des infirmières, propose une assistance au rapatriement en cas d’urgence et également des formations en entreprise allant des premiers secours à l’éducation sanitaire en passant par le conseil santé. Sur ce dernier point, il s’agit aujourd’hui d’un besoin réel et indispensable en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus et pour laquelle assistance et conseil sont précieux.

Paré à tout

Concernant l’aspect technique, c’est-à-dire les éventuels besoins en matériel et équipements médicaux nécessaires à un suivi postopératoire ou à un traitement, le cabinet est en mesure de répondre à tout type de besoin que ce soit un lit médicalisé, un matelas anti escarres, un fauteuil roulant, du matériel d’hygiène, de l’équipement pour l’oxygénothérapie ou un dispositif de sécurité pour le domicile. L’équipe est également prête à assurer un certain nombre d’examens simples ou plus délicats tels glycémies, contrôle des signes vitaux et de la tension artérielle pour n’en citer que quelques-uns.

À propos des traitements, KAMPUCHEA PARAMED est également disponible pour les pansements et soins dits légers, mais aussi les soins plus pointus, par exemple, le contrôle postopératoire, les soins en lien avec les sondes vésicales et poches, l’alimentation parentérale ou par sonde et même les soins psychiatriques.

Précaution contre la pandémie

Alors que le Cambodge est relativement épargné par la pandémie de Covid-19, l’expérience du soin à domicile a montré qu’en Europe, les pays qui privilégiaient cette pratique permettaient de réduire l’encombrement des hôpitaux et de limiter l’exposition au virus en gardant les patients chez eux. Si ce n’est pas le cas, heureusement, au Cambodge, cela est probablement aussi vrai pour les autres types de maladies hautement infectieuses et nécessitant un traitement isolé. Le soin à domicile permet une assistance personnalisée, une veille sanitaire peut-être plus humaine et un risque d’infection considérablement réduit.

L’équipe

KAMPUCHEA PARAMED rassemble des gens d’horizons professionnels divers, mais, comme précédemment évoqué, tous motivés par la passion pour leur métier et aussi celle vouée à leur pays d’accueil.

Laure Asselineau compte 23 ans de carrière comme infirmière militaire. Diplômée de l’IFSI Croix Rouge Française (Bourges) en 1992, elle s’engage dans le Service de Santé des Armées. Elle exercera deux ans en chirurgie viscérale et vasculaire, puis trois ans en service de médecine polyvalente du Centre Hospitalier des Armées.

Laure Asselineau

Elle enrichit sa pratique avec 14 ans de travail au sein du Service d’Accueil des Urgences de l’Hôpital d’instruction des Armées Sainte-Anne à TOULON, dont cinq ans en tant qu’Infirmière Chef d’Unité de Soins. Ensuite, elle deviendra cadre du pôle digestif hépato-gastro et chirurgie viscérale et vasculaire de l’Hôpital d’instruction des Armées Sainte-Anne à TOULON. Avant son arrivée au Cambodge, elle aura collaboré deux ans dans un cabinet libéral du sud de la France. Elle commencera seule son activité au Cambodge fin 2015 en partenariat avec le European Medical Center, établira un partenariat avec Hayew Manseri, puis Maxime Meary et Marjorie Arnaud et enfin Yannick Moutier en 2020 pour la création de KAMPUCHEA PARAMED. Elle déclare :

« Notre expertise professionnelle permet d'apporter des soins de qualité, adaptés et personnalisés à nos patients en respectant la confidentialité et le secret médical »

« Travailler en partenariat avec les structures de soins locales, recruter et transmettre notre savoir-faire aux infirmiers cambodgiens par des formations fait aussi partie de notre mission et de nos ambitions », conclut-elle.

Elle prendra un poste de coordinatrice à la clinique française de Phnom Penh, Naga Clinic, où elle développera de nombreuses compétences liées au management et à la formation professionnelle, avant de rejoindre l’équipe de KAMPUCHEA PARAMED.

Hayew Manseri est diplômée de l’université Pierre et Marie Curie (Paris VI). Elle a exercé à Paris essentiellement dans le secteur privé dans des services de médecine, chirurgie, oncologie et soins palliatifs. Avide d’expériences nouvelles, elle arrive au Cambodge en 2014 où elle devient infirmière scolaire volontaire pour l’ONG Passerelles Numériques.

Hayew Manseri

Tombée amoureuse du pays, elle décide à l’issue de sa mission de poser ses bagages, et de se lancer dans la réalisation d’un projet alors quasi inexistant au Cambodge : le soin à domicile. C’est alors qu’au fil des rencontres avec Laure, Marjorie, Maxime et Yannick, que nait le projet KAMPUCHEA PARAMED.

Diplômée de l’IFSI ESSSE Lyon – France en 2014, Maxime Meary a eu d’abord une expérience dans le milieu gériatrique.

Maxime Meary

Curieuse de découvrir l’Asie, mais aussi désireuse de se confronter à de nouveaux défis professionnels et personnels, Maxime décide de s’expatrier au Cambodge. Elle travaille quelque temps dans le soin à domicile à Phnom Penh, pour finalement rejoindre KAMPUCHEA PARAMED.

Marjolaine Arnaud est une jeune diplômée de l’IFSI Croix-Rouge française en 2010. Elle exercera en France pendant un an et demi auprès de personnes âgées avec un intérêt tout particulier pour la prise en charge palliative. Puis, suite à quelques remplacements en milieu psychiatrie, elle s’envolera vers le Cambodge où elle s’installe en 2012.

Marjolaine Arnaud

Yannick Mounier a été diplômé d’état en 1996, il devient infirmier urgentiste. Ancien militaire, il se forme en médecine de guerre et de catastrophe, il est aussi moniteur de Secourisme. Yannick Mounier devient Cadre infirmier en 2001 et plus tard acquière un Diplôme universitaire en urgence pédiatrique et oncopédiatrie. Avant de venir au Cambodge, Yannick a travaillé 11 ans comme infirmier libéral.

Yannick Mounier

Yannick Mounier devient Cadre infirmier en 2001 et plus tard acquière un Diplôme universitaire en urgence pédiatrique et oncopédiatrie. Avant de venir au Cambodge, Yannick a travaillé 11 ans comme infirmier libéral.

Contacts

Les infirmiers de KAMPUCHEA PARAMED sont disponibles 24 h/24 et 7 jours/7.

Téléphone : +855 962 314 342

Adresse : Condominium JADE, N36, Street 208, Phnom Penh, Cambodge

Site Web : https://kampucheaparamed.com/fr/nous-contacter/

Page Facebook : https://www.facebook.com/kampucheaparamed

Recevoir les articles dès leur publication

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône