Indochine, vendeurs ambulants 1929

Les cris de la rue à Hanoi

Les cris des vendeurs ambulants animent en permanence les rues des villes du Vietnam, aujourd’hui encore. Cela constitue un enchantement pour les étrangers peu habitués à ce spectacle. Pour autant, la barrière linguistique rend difficile la compréhension ! Peu importe, l’onde sonore de tous ces “bruits” forme un délicieux halo propre à la rêverie qui alimente notre imaginaire exotique. Car, comme le rappelle l’auteur, il ne s’agit pas seulement d’une douce mélodie, mais aussi de saveurs, d’odeurs, de couleurs propre à exciter nos cinq sens ! A la bibliothèque de l’EFEO de Paris, se trouve un bel ouvrage, exemplaire unique, d’une vingtaine de planches recto verso intitulées “les marchands ambulants et les cris de la rue à Hanoi”. Ces planches ont été réalisés par les élèves de l’école des Beaux Arts de l’Indochine, avec F de Fénis, en 1929. D’un format 39*20cm, certaines de ces planches sont en couleur. Certaines ont été réédités dans un ouvrage plus récent paru en 1980. Par F. De Féniz

S'INSCRIRE PAR E-MAIL

  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône