top of page

Histoire : Trente objets d'art volés par des privés reviennent au Cambodge

Trente autres antiquités cambodgiennes seront rendues au Royaume par les États-Unis le 8 août après que plusieurs procès aient eu lieu devant les tribunaux américains. Cette décision intervient après que 27 trésors culturels aient été restitués le 13 juillet dernier.

Objets précédemment restitués (de gauche à droite) : Sculpture khmère en grès de la fin du XIIe siècle représentant Prajnaparamita, la déesse de la sagesse ; cloche en bronze qui appartiendrait à un ensemble de 12 et qui aurait été utilisée pour appeler les guerriers au combat ; sculpture en grès des VIIe et VIIIe siècles représentant le dieu du soleil Surya. Photo Département américain de la justice
Objets précédemment restitués (de gauche à droite) : Sculpture khmère en grès de la fin du XIIe siècle représentant Prajnaparamita, la déesse de la sagesse ; cloche en bronze qui appartiendrait à un ensemble de 12 et qui aurait été utilisée pour appeler les guerriers au combat ; sculpture en grès des VIIe et VIIIe siècles représentant le dieu du soleil Surya. Photo Département américain de la justice

Hab Touch, secrétaire d’État au ministère de la Culture et des beaux-arts, a déclaré hier dans un communiqué que certains objets avaient été confisqués par les autorités américaines à des collectionneurs privés, ce qui a nécessité de longues procédures judiciaires, retardant ainsi le rapatriement, mais que les parties cambodgienne et américaine ont finalement convenu d’une cérémonie officielle de remise des objets à New York, aux États-Unis, le 8 août.

« Les trésors culturels cambodgiens qui seront rendus au Cambodge sont de sources et de styles différents. Certains sont en grès et d’autres en bronze, tandis que certains sont de la période préangkorienne, d’autres de la période angkorienne et d’autres de la période postangkorienne. Il y a aussi la grande et très précieuse statue d’un Skanda chevauchant un paon qui provient de Koh Ker », a-t-il déclaré.

La plupart de ces antiquités ont été perdues pendant les trois décennies de conflit que le pays a connues et qui ont offert aux criminels d’innombrables occasions de voler et d’exporter des objets. Toutefois, lorsque la guerre a pris fin, le Cambodge a commencé à récupérer les objets volés. Bon nombre d'entre eux ont été rapatriés après la conclusion d’accords avec les États-Unis, le Japon, la France, la Suisse, les Pays-Bas, l’Australie, le Royaume-Uni, le Canada, le Danemark, l’Allemagne, la Hongrie, la Norvège et la Chine. Depuis 1996, le Cambodge a vu le retour de plus de 600 artefacts de ces pays.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page