Histoire d’une soupe aux nouilles – Quand Obama fait son show au Vietnam

Durant son séjour à Hanoi, Barack Obama a créé une petite sensation en allant dîner presque seul dans un restaurant de Hanoï. Le président des états Unis est un habitué de ce type de shows médiatiques qui le rendent si sympathique et tendent à le présenter comme un politique simple et ”easygoing”. Mais, ne pas se tromper, s’il est venu au Vietnam c’est surtout pour du business, vendre des armes et des Boeing . Pour de nombreux observateurs, ce serait hélas le signe d’une véritable tension entre les Etats Unis et la Chine et de la volonté des politiques américains d’interférer dans le conflit de la Mer de Chine et, encore une fois, d’agir en gendarme auto-proclamé du monde libre…. Rappelons que la Chine est en première ligne depuis plusieurs mois en revendiquant des îles et des zones maritimes dans la mer de Chine, principalement au détriment du Vietnam. Le Vietnam, mais aussi les Philippines, et la Malaisie pourraient être touchés par le coup de force de Pékin. La Chine ne s’est jamais privée de fustiger l’attitude américaine en rappelant à ses gouvernants les dégâts causés par ces derniers en Asie du Sud-est (Guerre du Vietnam) et au Moyen-Orient.


La propriétaire du restaurant populaire « Bun cha Huong » à Hanoi, savait donc pertinemment qu’une équipe de télévision étrangère était sur le chemin de son restaurant, mais elle ne savait pas qu’il y aurait un invité très spécial. Elle qui sert depuis longtemps ses soupes de nouilles aux locaux et aux touristes a tout de même dû être surprise de voir s’asseoir le président Obama sur l’un des tabourets en plastique de son restaurant, accompagné par Anthony Bourdain, un critique gastronomique connu pour ses tests de restaurants de rue en Asie. Mais, rien de très spontané dans cette démarche marketing, Les services secrets américains et la police locale avaient fermé quatre rues autour du restaurant. Il y avait une foule « contrôlée » tout autour du restaurant pour parfaire la mise en scène. A la fin du repas-show, Obama s’est arrêté pour saluer des habitants avant d’être ramené par ses gardes du corps à sa limousine. Obama tente de faire la nique à la Chine, de rejouer les premier rôles en Asie en bâtissant avec l’ami Kerry des alliances stratégiques plutôt opportunistes, mais, les médias garderont surtout l’image du président américain en train de dîner dans un petit restaurant local dans Hanoï , laissant la levée de l’embargo sur les armes un peu de coté…


Cambodge_Mag_807x123_FR.jpg
KHEMA

La Poste, Pasteur et Angkor

Démarrez la journée du bon pied grâce au désormais iconique petit-déjeuner à volonté de Khéma. Viennoiseries, œufs, pancakes, boissons chaudes et bien plus encore pour $14 seulement par personne.

Du lundi au vendredi de 6:30 à 11:00, et jusqu’à 15:00 le week-end.

MALIS

Phnom Penh et Siem Reap

Savourez un petit-déjeuner cambodgien typique dans la quiétude des restaurants Malis de Phnom Penh et Siem Reap. Sélection de soupes, nouilles et autres plats et boissons typiques à partir de 3$. Tous les jours de 6h00 à 10h30.

1V7A0274.jpg
TOPAZ

Phnom Penh

Tradition et gastronomie françaises au cœur de Phnom Penh. Découvrez notre déjeuner d’affaires à partir de $19++, verre de vin compris, tous les jours de 11h30 à 14h.

Prix en dollars US soumis à des frais de couvert de 7% et à une taxe gouvernementale de 10%

S'abonner à Cambodgemag

  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône