Guerre Russie-Ukraine : Le Premier ministre Hun Sen interpelle les fournisseurs d’armes

Le Premier ministre cambodgien a exprimé sa préoccupation face à une éventuelle européanisation de la guerre Russie-Ukraine.

Hélicoptère américain en Ukraine lors d'exercices avec l'OTAN en 2020
Hélicoptère américain en Ukraine lors d'exercices avec l'OTAN en 2020

Lors de la cérémonie d’inauguration de la partie Phnom Penh-Kampot de la route nationale n° 3 dans la province de Takeo ce matin, Le Premier ministre a déclaré qu’avant il s’agissait d’une attaque de la Russie contre l’Ukraine, mais qu’à présent de nombreux pays européens annonçaient qu’ils fourniraient des armes, des troupes et des avions de combat pour aider l’Ukraine dans cette guerre, ce qui, selon lui, constitue un encouragement à la guerre.

« Nous ne pouvons pas utiliser la guerre pour arrêter la guerre », a réitéré le Premier ministre cambodgien.

« Le Cambodge ne soutient pas l’utilisation de forces militaires ou la menace d’utiliser des forces contre toute partie ».

« Le Cambodge, dans le nouvel ordre mondial, s’oppose à l’utilisation des forces militaires, mais encourage le dialogue pacifique, et espère que les deux amis (la Russie et l’Ukraine) comprendront la position du Cambodge. Le Royaume ne devrait pas être forcé de choisir un camp, quel qu’il soit », a-t-il souligné.

Samdech Techo Hun Sen a rappelé qu’il croyait toujours aux négociations et qu’il y avait encore de la place pour des discussions dans la crise Russie-Ukraine. Toutefois, le Premier ministre a souligné qu’il s’agit de son point de vue personnel qui ne représente pas celui de l’ASEAN.

Dans le contexte, le Premier ministre a déclaré que la présidence de l’ASEAN cette année ne constituait pas une tâche facile, car il existe beaucoup de problèmes à régler :

« Un problème n’est pas encore résolu, mais un autre survient et lorsqu’un problème survient, un autre survient également », a-t-il ajouté, en prenant pour exemple le COC (Code de conduite en mer de Chine méridionale), la crise du Myanmar et aujourd’hui la guerre Russie-Ukraine.

Heng Panha — AKP

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône