France & Cambodge : J. Marcille, « la réussite dans le Royaume passe par la formation »

Intervention de Jacques Marcille, co-fondateur et directeur général de Kulara Water, lors du récent Forum d'Affaires France Cambodge. Le chef d'entreprise y raconte en quelques minutes les différentes étapes de sa « success story » avec l'eau Kulen qui jouit d'une belle réputation dans le Royaume.

Jacques Marcille, co-fondateur  et directeur général de Kulara Water
Jacques Marcille, co-fondateur et directeur général de Kulara Water

« Je tiens à féliciter certaines entreprises présentes ici, qui ont commencé avec rien, contrairement à nous, Kulara Water, qui avons commencé avec quelque chose. Ce quelque chose, c’était une société créée au Vietnam, La Vie, qui est maintenant devenue la première eau minérale du pays. Le premier investisseur était un français, Bernard Forey, et je travaillais avec lui pour trouver tout d’abord une source, puis pour monter la société, dont j’ai eu la chance d’être le premier directeur. Tout cela grâce à un vieux monsieur qui s’appelait Yves Jacques, qui a travaillé pendant 20 ans comme directeur technique d’Evian. C’est lui qui m’a tout appris sur l’eau minérale, qui n’était pas du tout ma spécialité à l’époque, puisque je suis océanographe ».

« M. Forey et moi sommes venus au Cambodge et il m’a tout de suite dit, en voyant le massif des Kulen, qu’il fallait que l’on trouve une source dans cette région non seulement magnifique, mais qui est aussi le berceau de la civilisation khmère. »

« Nous en avons finalement trouvé une, avons fait les tests et décidé de monter une usine, il y a de cela 10 ans. Un an plus tard, nous entamions la production dans notre usine, et sommes donc présents sur le marché depuis cette époque ».

Tout tourne correctement, et pour qu’une entreprise marche, il faut en premier lieu former les gens, que ce soit sur le plan technique ou dans tout autre domaine. Nous sommes très satisfaits de tout notre personnel cambodgien, ingénieurs, techniciens, qui ont été formés par l’un de nos employés venu du Vietnam.

Jacques Marcille, co-fondateur  et directeur général de Kulara Water
Jacques Marcille, co-fondateur et directeur général de Kulara Water

« En neuf ans, l’Eau Kulen a fait son bonhomme de chemin et nous en sommes très satisfaits. Bientôt 10 ans de production et l’usine fonctionne à pleine capacité et pour répondre à la demande, il nous a fallu trouver une autre source à développer, ce que nous sommes en train de faire. Nous construisons pour cela une deuxième usine, et ce depuis cette année ».

« Ce dont je suis probablement le plus fier, c’est que sur l’ensemble de notre personnel, nous n’avons que 2 % de turn-over, un chiffre extrêmement faible qui prouve que nous arrivons à garder notre personnel et qu’il se plaît avec nous. »

« Nous avons tissé quelques partenariats, dont un avec Total. Nous avons aussi développé, avec l’ADF de Jean-Baptiste Chevance, une plantation d’arbres rares. Sur la vingtaine d’essences rares présentes au Cambodge, nous en avons d’ores et déjà collecté une douzaine que nous replantons. En dehors de cette initiative, nous faisons en sorte d’avoir en permanence des arbres en fleurs sur nos terrains, de façon à maintenir la présence d’abeilles. L’abeille géante du Cambodge, qui devient malheureusement une espèce très rare, peut ainsi, nous l’espérons, survivre toute l’année dans cet espace. Je ne suis pas sûr, ayant 78 ans, de voir tous les arbres plantés devenir grands, car il leur faut en moyenne une quinzaine d’années avant d’atteindre l’âge de floraison, mais peut-être qu’ils m’attendront, on verra ! ».

Voir la vidéo


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône