Finance : Lancement d'un nouveau fonds d'investissement respectueux de l'environnement

La Banque des règlements internationaux (BRI) a lancé le 25 février l'Asian Green Bond Fund, un fonds à capital variable destiné aux investissements des banques centrales dans des obligations de haute qualité émises par des États souverains.

La Banque des règlements internationaux (BRI) a lancé le 25 février l'Asian Green Bond Fund, un fonds ouvert destiné aux investissements des banques centrales dans des obligations émises par des États souverains, des institutions financières internationales et des entreprises.
La Banque des règlements internationaux (BRI) a lancé le 25 février l'Asian Green Bond Fund, un fonds ouvert destiné aux investissements des banques centrales dans des obligations émises par des États souverains, des institutions financières internationales et des entreprises.

Dans un communiqué de presse, la BRI déclare que ce fonds a pour vocation d’aider à financer des investissements dans des projets verts dans la région Asie-Pacifique — en réponse à la demande croissante d’investissements respectueux du climat.

« Cette initiative de fonds aidera les banques centrales à intégrer des objectifs de durabilité environnementale dans la gestion de leurs réserves »

Selon le communiqué, la Banque Nationale du Cambodge (BNC) est membre du comité consultatif qui a apporté son soutien à cette initiative et sera parmi les premiers souscripteurs du fonds, qui constitue une étape innovante vers le financement durable.

« Le changement climatique étant de plus en plus considéré comme l’une des principales sources d’incertitude pour la croissance économique et pouvant avoir des effets négatifs sur les conditions sociales et environnementales, le financement vert ouvre aux investisseurs de nombreux moyens rentables de contribuer à la protection de la planète », indique la BRI, ajoutant :

« Tout en générant des profits, l’investissement dans les obligations vertes peut également contribuer à des impacts environnementaux positifs, car il est conçu pour financer des projets verts ou des entreprises respectueuses de l’environnement dans la région. Cela conduit à son tour à une augmentation des innovations vertes et favorise le développement durable ».

Le gouverneur de la BNC, Chea Chanto, reconnaît les risques financiers et les avantages d’investir dans des obligations vertes. Il a déclaré que la banque centrale contribuerait à atténuer les risques financiers liés à l’impact du changement climatique sur les conditions économiques, sociales et environnementales.

« Nous pensons que chaque institution et chaque individu peut jouer un rôle en contribuant à une croissance équitable et durable en réduisant le rythme rapide du changement climatique et ses canaux de propagation. Nous encourageons vivement toutes les institutions financières à mettre en place des politiques qui favorisent la finance verte et soutiennent les investissements respectueux du climat », a déclaré Chea Chanto.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône