Explosion à Phnom Penh : La police privilégie la piste politique

”…Ce n’est pas du terrorisme, mais … nous pensons qu’un groupe de personnes visant à causer des troubles sociaux est derrière cette explosion, ceci est l’oeuvre d’un groupe politique…”, a déclaré le porte-parole de la police nationale Kirth Chantharith, en faisant référence à l’explosion qui a eu lieu la semaine dernière dans la rue 163 à Phnom Penh. Le lieutenant-général Chantharith a refusé de dire à quelle organisation politique il faisait référence, mais a déclaré à la presse locale que la conclusion était basée sur du travail de police solide…


Le porte-parole de la police a également déclaré que six personnes au total avaient été blessées dans l’explosion, et non pas trois, comme initialement rapporté. Un Indien, un Vietnamien et une femme cambodgienne ont aussi été traités pour des blessures par éclats; deux des victimes sont sorties de l’hôpital mercredi dernier.


APAC_FR_807X123_SERIES.gif

S'abonner à Cambodgemag

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône