Environnement & Société : Sochenda, la guerrière cambodgienne « zéro déchet »

Est-il possible d’imaginer un monde sans plastique ? Un monde dans lequel le plastique ne se retrouverait ni dans les décharges ni dans les océans parce que, tout simplement, il n’existerait plus...

Sochenda, la guerrière cambodgienne « zéro déchet »

La jeune Cambodgienne Sochenda Aok fait partie de celles qui pensent que ce monde peut devenir réalité. Elle a pris la décision de bannir totalement le plastique de sa vie quotidienne. Consciente de la nécessité de rassembler autour de ce concept, elle a lancé en 2019 ZEROW, une plate - forme éducative destinée à partager son expérience « Aucun Déchet ».

Le projet Clean Green Cambodia (CGC), porté par l'ONG Soulcial Trust l’a interrogée sur son engagement, en souhaitant que son histoire devienne inspirante et incite les consommateurs locaux à lutter contre la pollution plastique en rejoignant la communauté « Aucun Déchet » de Sochenda.

CGC : Bonjour, Sochenda, pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Sochenda Aok, une créatrice de contenu environnemental au Cambodge. Je suis la fondatrice de ZEROW, une plate-forme où je partage et discute de mon parcours. J’utilise les médias sociaux comme un moyen de promouvoir mon style de vie. À travers de mes vidéos et mes publications, je cherche à responsabiliser les gens en leur fournissant des solutions utilisables dans leur vie quotidienne. J’essaie de proposer du contenu à une cadence hebdomadaire sur mes plates-formes Facebook, Instagram et YouTube pour tenir les gens informés de mes conseils.

CGC : Que faites-vous pour tenter de rendre notre monde plus durable ?

En plus de mon expérience personnelle, je répands la bonne parole et j’essaie de construire une communauté. De plus en plus de Cambodgiens adoptent le mode de vie « zéro déchet », en particulier les jeunes adultes. Le monde a besoin de plus de gens conscients de la nécessité de vivre une vie simple avec moins de déchets.

Dans la salle de bains de Sochenda

CGC : Un événement ou quelque chose de spécial a-t-il déclenché votre engagement ? Qu’est-ce qui vous a fait réaliser l’impact des déchets ?

Une fois, je suis tombé sur ce sujet dans un club de débat appelé Life Group. Puis j’ai commencé à réaliser la quantité de déchets que nous produisons chaque jour sans interruption. Pourtant, à cette époque, j’essayais seulement de réduire seulement quelques déchets. Cela n’a pas fait beaucoup de différence, car je trouvais toujours une excuse ou j’oubliais que je devais apporter mes propres conteneurs ou sacs. Depuis l’année dernière, j’ai décidé de ne plus gaspiller et de le faire savoir aux gens autour de moi. Ensuite, j’ai réalisé que la réduction des déchets était à la portée de tous ! Parfois, je pense que nous devons tout simplement adhérer à ce style de vie.

CGC : Comment avez-vous commencé à réduire vos déchets ?

J’ai commencé à vivre avec zéro déchet avant de partager mon expérience avec le grand public. J’ai découvert la communauté promouvant ce concept et j’ai commencé à le mettre en oeuvre il y a trois ans. J’ai appris à dire NON aux choses inutiles.

Cela semble facile, mais croyez-le ou non, ce n’est pas le cas. J’ai arrêté d’utiliser du plastique à usage unique, c’est une première étape indispensable ! Ensuite, j’ai poursuivi mon chemin jusqu’à atteindre le zéro déchet dans ma salle de bains, avec mes produits de beauté, et ainsi de suite...

Malgré mes efforts, je ne suis pas encore à 100 % de mon objectif. Je dois encore consolider mon action, mais je suis tellement contente de ce que j’ai fait jusqu’à présent !

CGC : Parlez-nous de votre engagement. Quelles sont les raisons pour lesquelles vous avez créé ce blog ?

Il y a deux raisons à cette création de contenu. Tout d’abord, apporter un mode de vie « zéro déchet » au Cambodge. Deuxièmement, pour sensibiliser aux questions environnementales. Cela fait mal quand je vois des Cambodgiens ne pas utiliser les poubelles. Mon objectif principal dont je parle en permanence est d’abord d’arrêter de créer des déchets Si nous n’avons pas de déchets, nous n’avons pas à les jeter, ni à les réutiliser, ni à les recycler.

Dans la cuisine de Sochenda

CGC : Pensez-vous que le public est réceptif à votre message ? Quel public ciblez-vous ?

Au sein de la communauté ZEROW, il y a des gens qui commencent à prendre réellement conscience de ce problème. Ils l’ont partagé après avoir regardé mes vidéos par exemple. Ils ont réduit leur utilisation de plastique et certains ont également commencé à vivre comme des « zéro-gaspilleurs ». Petit à petit, j’espère, plus de Cambodgiens suivront le mouvement.

CG : Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite commencer à réduire ses déchets ? Quelles sont les premières étapes ou les outils indispensables ?

Pour ceux qui débutent, il est possible d’utiliser ce qui est déjà disponible pour remplacer les articles en plastique. Il n’est pas recommandé de se rendre dans les magasins pour acheter de nouveaux produits pour vivre sans déchets. Il faut utiliser d’abord ce qu’on possède. Ensuite, il faut acheter uniquement ce dont on a besoin. N’oubliez pas, « moins c’est plus ».

Mon conseil à quelqu’un qui veut commencer à réduire les déchets est de cesser de créer des déchets inutiles. Par exemple, utiliser un sac en plastique jetable pour contenir une bouteille d’eau en plastique. Le sac en plastique n’est pas nécessaire. Alors, commencez par-là !

CGC : Quels sont vos projets ? Voulez-vous travailler pour la protection de l’environnement ?

En ce moment, je travaille à la construction d’une communauté de gens qui souhaitent s’engager dans le « zéro déchet ». Je prévois de créer un groupe Facebook spécial où je partagerai du contenu exclusif. Je veux créer un endroit inspirant où les « zéro-gaspilleurs » s’entraident et se soutiennent pour dans leurs efforts. Dans un avenir proche, je vise à fournir des produits dans tout le Cambodge pour rendre mon mode de vie zéro déchet plus accessible. Enfin, je m’efforce d’aider et de participer à des projets de protection de l’environnement.

Sochenda Aok

Sochenda invite le public à rejoindre sa communauté, que vous soyez déjà un « zéro gaspilleur » ou que vous cherchiez à vous investir dans ce combat ! Si vous souhaitez en savoir plus sur ses conseils et initiatives sans plastique, contactez-la sur son site Web (en anglais et khmer) ou suivez-la sur Facebook et Instagram. Jouons tous notre rôle pour abandonner le plastique au quotidien !

Pour plus d'informations sur le projet Cleangreen :

cleangreencambodia

facebook.com/cleangreencambodia

Banniere Cambodge Mag.jpg
KHEMA

La Poste et Pasteur

La qualité et la générosité Khéma sur place ou à la maison grâce aux services de Meal Temple Cambodia, NHAM24 et Grocery Delivery20% de remise

MALIS

Phnom Penh

La cuisine cambodgienne sur place ou à la maison. 20% de remise sur les plats à emporter. Passez votre commande dès maintenant au 015 814 888

1V7A0428.jpg
TOPAZ

Phnom Penh

Gastronomie fine sur place ou à la maison. 20% de remise accordés sur l'ensemble des plats à emporter. Passez votre  commande dès au 081 333 279

S'INSCRIRE PAR E-MAIL

  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône