top of page

Environnement : Le Premier ministre annule le développement immobilier de Phnom Tamao

Après une semaine de polémique à propos du projet de développement immobilier autour du Centre de sauvetage de Phnom Tamao, le Premier ministre Hun Sen vient d'annoncer qu'il annulait le projet.

Défrichage à Phnom Tamao. Photographie fournie
Défrichage à Phnom Tamao. Photographie fournie

Dans un communiqué publié ce matin, S.E. Hun Sen a déclaré :

« Ces derniers jours, de nombreuses requêtes ont été adressées au gouvernement royal pour que cessent les travauxprès du zoo de Phnom Tamao. En ma qualité de chef du gouvernement royal, je décide d’annuler toutes les autorisations de développement immobilier dans cette zone ».

« J’exhorte les parties prenantes à participer activement à la protection de cette forêt autour du sanctuaire de Phnom Tamao et l’entreprise qui a défriché doit cesser ses activités et replanter des arbres sur les zones concernées », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a également remercié ses compatriotes « pour leurs commentaires constructifs ». La nouvelle de cette annulation de projet sera probablement bien accueillie par l’ONG Wildlife Alliance qui a exprimé à de nombreuses reprises son inquiétude et sa colère concernant le défrichement de centaines d’hectares de terres à Phnom Tamao par le promoteur Leng Navatra Company.

Nick Marx, directeur de l’association avait déjà exprimé sa tristesse lorsque la forêt située dans la zone du sanctuaire — qui constitue un abri important pour les animaux sauvages — commençait à être abattue.

« Ils veulent développer la zone, mais pourquoi faire du béton ? Pourquoi ne pas envisager de l’écotourisme ? », avait-il publié sur les réseaux sociaux, ajoutant que le travail de l’ONG et les millions de dollars dépensés pour la préservation de la faune risquaient d’être largement compromis.


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page