Environnement & Initiative française : Premier concours sur les économies d’énergie au Cambodge

Le concours d’efficacité énergétique du Cambodge (CEE Comp) a été officiellement lancé lors d’une cérémonie le 2 décembre à L’ambassade de France.

Cécile Dahomé, directrice générale de l’agence-conseil SEVEA et à l’origine de cette initiative
Cécile Dahomé, directrice générale de l’agence-conseil SEVEA et à l’origine de cette initiative

Dans le cadre de cette initiative, la première de ce type dans le Royaume, 23 bâtiments concourront pendant un an pour économiser le maximum d’énergie en s’attaquant au changement de comportement et en améliorant la gestion des équipements.

Lors du lancement de cette première, l’ambassadeur de France Jacques Pellet a salué cette initiative portée par des entreprises françaises et appelée à proposer une amélioration sensible des comportements à propos de l’économie d’énergie.

L’ambassadeur de France Jacques Pellet lors de son discours d'ouverture
L’ambassadeur de France Jacques Pellet lors de son discours d'ouverture

Même enthousiasme de la part de Mme Alissa Chaker, la représentante de l’UNDP au Cambodge ainsi que de S.E. Dr Om Romny, directeur de l’ITC et Président du « CEE Comp Steering Comitee » ; et de S.E. Tin Polok, Secretaire d’État et directeur de programme pour la « Cambodia Climate Change Alliance ».

Mme Alissa Chaker, la représentante de l’UNDP au Cambodge
Mme Alissa Chaker, la représentante de l’UNDP au Cambodge

Pour conclure l'ouverture de cette cérémonie, Cécile Dahomé, directrice générale de l’agence-conseil SEVEA et à l’origine de cette initiative, se félicitait de la réponse apportée à ce concours qui verra des entreprises, mais aussi des institutions participer à la lutte contre le gaspillage d’énergie.

S.E. Dr Om Romny, directeur de l’ITC et Président du « CEE Comp Steering Comitee »
S.E. Dr Om Romny, directeur de l’ITC et Président du « CEE Comp Steering Comitee »

Secteur énergivore

Au Cambodge, le secteur du bâtiment et de la construction est responsable de plus de la moitié de notre consommation totale d’énergie, ce qui en fait le secteur le plus énergivore devant l’industrie et les transports.

Malheureusement, la consommation d’énergie des bâtiments devrait plus que doubler d’ici à 2040.

Mais comment réduire notre consommation d’énergie, surtout dans un pays où nous avons tendance à dépendre autant de la climatisation ?

Plusieurs grandes entreprises cambodgiennes ont décidé de s’attaquer à ce problème en participant à ce concours sur l’efficacité énergétique.

Cette initiative est soutenue par Schneider Electric et par l’Alliance pour le changement climatique au Cambodge, financée par l’Union européenne, la Suède et le PNUD. Elle est organisée par l’Institut de technologie du Cambodge et la société de conseil Sevea.

Concours

Le concours est un moyen ludique et innovant pour les entreprises visant à sensibiliser à l’efficacité énergétique. Des organisations privées et publiques de tous les secteurs — banques, restaurants, commerces, ONG — vont s'efforcer pendant un an d'économiser un maximum d’énergie en encourageant leurs employés à adopter de nouvelles habitudes.

Messieurs Settha Yok et Denis Sainte-Marie, respectivement Thalias et Eurocham
Messieurs Settha Yok et Denis Sainte-Marie, respectivement Thalias et Eurocham

Cette compétition constitue aussi l’occasion pour ces entreprises et organisations non seulement de réduire la facture d’électricité de leurs bâtiments, mais aussi de sensibiliser leurs employés à l’énergie, de mieux comprendre la consommation d’énergie de leur bâtiment et enfin de soutenir l’adoption de pratiques de consommation d’énergie durables afin de réduire les émissions globales de GES au Cambodge, ce qui se traduira par une meilleure qualité de vie pour tous.

Pour cette première édition, le concours réunit 15 institutions de premier plan au Cambodge : AMK Microfinance, Archetype, ATS, BRED Bank, Cambodia Airports, CominKhmere, Décathlon, DHL, Eurocham, l’Ambassade de France, Heineken, LBL Construction, Smart, Thalias Hospitality et Total Énergies.

Certaines entreprises ayant montré leur détermination en inscrivant jusqu’à quatre bâtiments et ce sont au total 23 bâtiments qui s’affronteront dans cette course aux économies d’énergie.

Parmi les participants de cette cérémonie de lancement
Parmi les participants de cette cérémonie de lancement

Avec chacun leurs propres objectifs, ces participants entrent dans le CEE Comp avec une belle motivation, prêts à ouvrir la voie à l’avenir de l’efficacité énergétique dans les bâtiments commerciaux.

Pour l'entreprise Smart Axiata, cette initiative s’inscrit dans la continuité de ses efforts antérieurs pour réduire la consommation d’énergie :

« Chez Smart Axiata, notre responsabilité en matière de protection de l’environnement l’emporte largement sur les profits à court terme »

« En tant qu’entreprise de télécommunications, nous dépendons fortement de l’énergie pour alimenter nos activités. C’est pourquoi nous sommes constamment en train d’expérimenter, de tester et de mettre à l’épreuve de nouvelles méthodes pour devenir plus efficaces sur le plan énergétique et plus durables. Le concours permettra à Smart de prendre de nouvelles mesures pour améliorer notre efficacité énergétique tout en engageant nos employés dans notre démarche de durabilité. »

Pour AMK, « cette compétition permet d’engager tout notre personnel vers un même objectif, et fait partie de notre objectif de réduction globale de notre empreinte environnementale. Nous disposons d’un réseau très étendu de 150 succursales réparties dans toutes les provinces du Cambodge, et nous reconnaissons que si une succursale seule n’a peut-être pas un grand impact, tous ensemble nous pouvons avoir des résultats significatifs. Ce concours aide à créer de petits changements qui peuvent aboutir à de grandes améliorations », explique Lucas Moro, directeur financier.

Enfin, comme le dit Prayag Chitrakar, directeur pays chez DHL Express Cambodge :

« Il s’agit de donner à nos employés plus d’idées et de connaissances sur la façon d’économiser de l’énergie et de se comporter de manière qu’ils puissent utiliser ces connaissances non seulement au bureau, mais aussi dans leur vie personnelle »

À propos

Le Concours d’efficacité énergétique du Cambodge est mis en œuvre par l’ITC et Sevea. Il s’agit d’une adaptation locale du concours CUBE lancé par l’Institut français pour la performance des bâtiments (IFPEB) dans le but de réduire les émissions de carbone en France.

L'équipe à l'origine du concours
L'équipe à l'origine du concours

Le CEE Comp est mis en œuvre en partenariat avec l’EuroCham, EnergyLab, la Liger Leadership Academy et l’IFPEB, ainsi qu’avec le soutien financier de Schneider Electric et du Conseil national du développement durable dans le cadre du Cambodia Climate Change Alliance Innovation Grant Facility, soutenu par l’Union européenne, le Programme des Nations Unies pour le développement et la Suède.

Consulter toutes les photos :


Pour en savoir plus : https://ceecomp.org/ et https://www.facebook.com/CEEComp